Crash d’EgyptAir : un pilote a tenté d’éteindre l’incendie à bord

Forces armées égyptiennes : débris du vol MS804 d'EgyptAir

Selon les premières analyses de l’enregistreur de voix dans le cockpit (CVR), l’un des deux pilotes de l’Airbus A320 d’EgyptAir qui s’est abîmé en Méditerranée le 19 mai a tenté d’éteindre l’incendie qui s’est déclaré à bord avant la catastrophe.

Les premiers éléments de l’enquête, notamment les analyses de l’enregistreur de paramètres de vol (FDR) et des débris de l’avion qui comportent des traces de suie, laissaient déjà penser qu’un incendie s’était déclaré à bord de l’avion avant qu’il ne disparaisse des écrans radars.

Maintenant que le deuxième enregistreur de vol a commencé à parler, le scénario se précise – mais le mystère demeure. « Le CVR indique que l’un des deux pilotes présents dans le cockpit du vol MS 804 (…) a essayé d’éteindre un incendie avant la catastrophe. D’où venait le feu? Quelle en était la cause? Pas de réponse pour l’instant » , a indiqué le Figaro le 4 juillet.

Citant des sources proches de la Commission d’enquête égyptienne, l’agence Reuters a obtenu mardi quasiment les mêmes informations. « Les enregistrements audio du CVR indiquent qu’il y a une tentative d’éteindre un incendie à bord » , a indiqué l’agence.

Après avoir été réparé en France, le CVR (comme le FDR) a été retourné au Caire en Egypte. « Les enquêteurs doivent procéder à une analyse plus approfondie des voix présentes sur les enregistrements et n’ont exclu à ce stade aucune possibilité sur ce qui a causé l’accident » , a ajouté Reuters.

Le vol MS804 reliait Paris-Charles de Gaulle au Caire le 19 mai. L’accident a fait 66 morts dont 40 Egyptiens et 15 Français.

Photo Forces armées égyptiennes : débris du vol MS804 d’EgyptAir

Laissez un commentaire