Meridiana fait un grand pas vers Qatar Airways

Fabrizio Berni GNU FDL - Boeing 737-700 de Meridiana https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Boeing_737-73V,_Meridiana_JP7627152.jpg?uselang=fr

Meridiana pourrait bientôt compter Qatar Airways parmi ses actionnaires : elle vient de signer un accord-cadre avec les syndicats pour réduire ses effectifs et sa masse salariale, comme lui demandait la compagnie du Golfe qui désire acquérir 49% de son capital.

Qatar Airways et Meridiana ont signé en février dernier un protocole d’accord en vue d’établir un partenariat stratégique. A la clé, une prise de participation de Qatar Airways dans Meridiana, à hauteur de 49%, le maximum autorisé par la législation européenne pour un investisseur non-européen. Le projet prévoit de revigorer Meridiana, mais avant de s’engager plus avant, Qatar Airways posait plusieurs conditions, notamment une réduction des effectifs.

« Après d’intenses négociations, un accord-cadre a été signé entre les actionnaires, les nouveaux acquéreurs et les syndicats, avec la médiation du gouvernement » , a annoncé lundi le ministère italien du développement économique. « Le nouveau plan d’affaires est conçu pour que le groupe Meridiana surmonte la crise structurelle qu’il traverse, avec l’objectif d’en faire un solide opérateur du secteur aérien, très concurrentiel en Europe » , a ajouté le ministère.

Dans les détails, l’accord prévoit la suppression de 396 postes chez Meridiana, quand Qatar Airways en demandait 955. La durée de validité des contrats de travail est ramenée de 5 à 3 ans. Les pilotes les mieux rémunérés verront leur salaire diminuer de 20%.

Pour faire bonne mesure, le gouvernement italien a concédé à Qatar Airways, dès le mois d’avril, des droits de trafic supplémentaires. Ceux-ci sont renforcés par la possibilité d’effectuer plus de vols cargo vers l’Italie et d’ouvrir une ligne Doha-Milan-Chicago.

« Le gouvernement sera constamment impliqué dans la mise en œuvre de l’accord« , a souligné le ministère italien du développement économique. A cet effet, un groupe de travail surveillera l’avancement du projet dès la semaine prochaine.

A ce jour, Qatar Airways est restée muette sur son investissement qui n’est pas sans rappeler l’entrée d’Etihad Airways au capital d’Alitalia.

Lors de la dernière assemblée générale de l’IATA à Dublin le mois dernier, Akbar Al Baker, le directeur exécutif de Qatar Airways, a noté une certaine complémentarité entre les réseaux domestiques et internationaux de Meridiana avec ses propres vols entre Doha et l’Italie (environ 70 fréquences par semaine). Il a aussi souligné que la compagnie italienne a besoin de renouveler sa flotte. « N’attendez-pas de moi que je sois un actionnaire substantiel et que je fasse voler des MD80 qui ont 35 ans » , a-t-il déclaré. « Qatar Airways pourrait transférer plusieurs A330 et A320 quand elle recevra plus d’avions » .

Meridiana est en difficulté depuis 2014. Détenue à 100% par Alisarda, société holding appartenant à Karim Aga Khan, elle ne publie plus ses comptes depuis 2013. Cette année-là, elle enregistrait une perte d’environ 155 millions d’euros.

Basée en Sardaigne, où l’Etat du Qatar a considérablement investi, Meridiana détient pour sa part 100% d’Air Italy. Elle effectue des vols intérieurs en Italie et dessert aussi plusieurs destinations autour de la Méditerranée. Ses principales destinations long-courriers sont les États-Unis, l’île Maurice, les Maldives, le Kenya, Zanzibar, Cuba, le Brésil, Cap-Vert et la République Dominicaine. En France, elle relie Paris-Charles de Gaulle à Olbia, d’où elle a ouvert une ligne vers Marseille ce mois-ci. Sa flotte comprend une vingtaine d’appareils dont certains sont effectivement vieillissants, comme les McDonnell Douglas MD80 et les 737 “classic” de première génération.

De son côté, Qatar Airways détient déjà une participation de 15,01% dans International Airlines Group (IAG), propriétaire de British Airways, Iberia, Vueling et Aer Lingus. Elle s’intéresse aussi à Royal Air Maroc et à la low-cost indienne IndiGo.

Photo Fabrizio Berni GNU FDL – Boeing 737-700 de Meridiana

Laissez un commentaire