Airbus : l’assemblage du premier A330neo commencera en septembre

Airbus : l'aile de l'A330neo à Broughton

Airbus a fait un point lundi sur l’avancée du programme A330neo et indiqué que l’assemblage du premier appareil d’essai commencerait en septembre.

L’industrialisation du programme A330neo « bat son plein » , selon le constructeur qui se dit « en bonne voie » pour réaliser l’assemblage final de l’avion. Démarrée à la fin de l’été dernier, la production des multiples composants et sous-ensembles progresse aussi bien chez les fournisseurs d’Airbus que dans ses propres usines. Ces éléments seront livrés progressivement à Toulouse où l’assemblage du premier A330neo d’essai commencera en septembre.

Le caisson central de voilure a été livré fin mai au site de Saint Nazaire où a aussi débuté l’assemblage du nez et de la section centrale du fuselage. Au centre de Boughton au Royaume-Uni, la production des ailes a commencé selon le calendrier prévu, le 4 mai, indique Airbus. Le premier jeu de cette nouvelle voilure sera expédié par avion Beluga à Brême « dans un avenir proche » afin d’être équipé des systèmes. D’autres composants (pylônes, Sharklets, ailerons, empennage horizontal,…) sont actuellement en cours d’assemblage dans d’autres usines de l’avionneur ou chez ses partenaires.

Rolls-Royce, fournisseur exclusif des moteurs de l’A330neo, a commencé les essais au sol du premier prototype Trent 7000, une étape qui s’est déroulée « avec succès » selon Airbus. Trois moteurs de plus se joindront au programme dans les prochains mois. Par ailleurs, les systèmes de l’A330neo seront testés en laboratoire dès cette année, en utilisant des simulateurs et des bancs d’intégration.

Le constructeur indique aussi qu’il a débuté la modification des baies d’assemblage sur la ligne d’assemblage final au centre Clément Ader de Toulouse afin de les adapter à l’A330neo, avec l’objectif de réduire le temps global d’assemblage.

Le premier prototype produit sera un A330-900neo, l’une des deux variantes du programme avec l’A330-800neo. Le premier vol de l’A330-900neo est prévu « au printemps 2017 » , selon Odile Jubecourt, vice-présidente en charge du programme, interrogée par le magazine Air Transport World. En vue de la certification, Airbus produira deux prototypes de cette variante, et un autre pour l’A330-800neo.

La première livraison de l’A330-900neo reste attendue pour la fin 2017 à la compagnie de lancement, TAP Portugal. L’A330-800neo devrait suivre un an plus tard.

A ce jour, l’A330neo enregistre 186 commandes fermes pour les deux variantes, avec comme clients Air Asia X (66 A330-900neo), Delta Air Lines (25 A330-900neo), TAP Portugal (14 A330-900neo), Transasia Airways (4 A330-800neo) et Hawaiian Airlines (6 A330-800neo), auxquelles s’ajoutent les loueurs Air Lease Corporation (25 A330-900neo), Avolon (15 A330-900neo), CIT (15 A330-900neo) et seize exemplaires à un ou des acheteurs restant anonymes.

Photo Airbus : l’aile de l’A330neo prend forme à Broughton

Laissez un commentaire