British Airways ouvre une deuxième ligne vers Innsbruck mais retarde Téhéran

British Airways à Heathrow

British Airways a annoncé l’ouverture d’une liaison entre Londres-Heathrow et Innsbruck dans le Tyrol autrichien, en plus de son service existant au départ de Gatwick. Par ailleurs, elle repousse de six semaines le lancement de Téhéran en Iran « pour des raisons techniques » .

Après avoir ouvert 15 lignes cette année, British Airways estime qu’il est temps « de porter attention » à son programme hivernal : elle reliera son hub de Londres Heathrow et l’aéroport d‘Innsbruck dès le 4 décembre 2016 à raison de quatre vols par semaine (mercredi, vendredi, samedi, dimanche) durant l’hiver, passant à deux vols par semaine en été. La liaison sera opérée avec un Airbus A320 bi-classe.

« Nous sommes certains que la nouvelle route entre Heathrow et Innsbruck se révélera populaire auprès de ceux qui cherchent à dévaler les pentes cet hiver car elle offre un accès idéal à quelques-unes des meilleures stations de ski en Europe, dont Mayrhofen, Alpbach et Niederau. Innsbruck est également une destination touristique populaire pour les non-skieurs et le service sera lancé juste à temps pour le marché de Noël si pittoresque » , a expliqué Neil Cotten, directeur de la planification chez British Airways.

La compagnie sera seule à relier Heathrow et Innsbruck. Néanmoins, plusieurs compagnies volent vers cette destination depuis d’autres aéroports londoniens, notamment Austrian Airlines (Stansted), easyJet (Gatwick, Luton), Monarch (Gatwick) et Thomas Cook Airlines (Gatwick).

Séparément, la compagnie prévoit à présent de relier Londres-Heathrow et Téhéran-Iman Khomeini à compter du 1er septembre 2016, au lieu du 14 juillet comme annoncé précédemment.

« Alors que les préparatifs pour la nouvelle route ont généralement bien progressé, certains problèmes techniques ont surgi, si bien qu’il nous sommes plus raisonnable de remettre le lancement du vol au 1er septembre au lieu de la mi-juillet » , a expliqué au Telegraph un porte-parole de British Airways, sans donner davantage de précisions mais en ajoutant que Téhéran « est une destination importante » pour la compagnie.

British Airways prévoit toujours d’assurer six vols par semaine en Boeing 777-200ER quadri-classe de 224 sièges (14 en Première classe, 48 en classe Affaires, 40 en Premium Economie et 122 en Economie), avec des horaires inchangés : le départ de Londres est programmé tous les jours sauf le dimanche à 21h10 (arrivée à 06h25 le lendemain), le retour de Téhéran s’effectuant à 08h35 (arrivée à 11h10).

La compagnie avait supprimé la destination en octobre 2012 car la route « n’était plus commercialement viable” , dans un contexte de fortes tensions entre l’Iran et le Royaume-Uni après l’invasion de l’ambassade britannique à Téhéran en 2011.

En dehors de Téhéran et d’Innsbruck, les prochaines ouvertures déjà annoncées comprennent une deuxième ligne vers Le Cap en Afrique du Sud, servie au départ de Gatwick en plus d’Heathrow (à compter du 24 novembre 2016), et un nouveau service vers Santiago du Chili (dès le 3 janvier 2017).

Photo British Airways

Laissez un commentaire