Flybe reliera Toulouse à Birmingham

Alf van Beem CC0/DP - Bombardier Q400 de Flybe à Amsterdam Schiphol https://commons.wikimedia.org/wiki/File:G-JECH_Flybe_Dash_8_Q400_pic2.JPG?uselang=fr

Flybe relancera cet automne une liaison entre Birmingham et Toulouse, cinquième destination française qu’elle proposera cet hiver au départ de la ville britannique.

A compter du 30 octobre 2016, Flybe reliera sa base de Birmingham et l’aéroport de Toulouse-Blagnac à raison d’un vol quotidien en Bombardier Q400.

Les départs sont programmés de Birmingham du lundi au vendredi à 10h50 (arrivée à 13h40), le samedi à 12h00 (arrivée à 14h50) et le dimanche à 11h30 (arrivée à 14h20). Dans l’autre sens, le départ de Toulouse s’effectue du lundi au vendredi à 14h15 (arrivée à 15h10), le samedi à 15h25 (arrivée à 16h20) et le dimanche à 14h55 (arrivée à 15h50). La durée du vol est d’1h50 à l’aller, 1h55 au retour.

Flybe sera sans concurrence directe sur cette ligne, qu’elle a déjà opérée dans le passé. Elle ne propose actuellement aucun vol régulier au départ de Toulouse. La ville rose deviendra la cinquième destination qu’elle desservira en France depuis Birmingham durant l’hiver 2016-2017, après Paris-Charles de Gaulle, Lyon, Nantes et Chambéry (pour la saison de ski).  En été, la compagnie relie également Birmingham, première base de son réseau, à Avignon, Bastia, Bergerac, Biarritz, Bordeaux, Brest, La Rochelle et Rennes.

Dans un communiqué, Flybe décrit Toulouse comme « un parfait exemple de la façon dont la France marie le moderne et l’ancien » , en soulignant à la fois l’architecture historique de la ville et son industrie aéronautique.

Flybe opère cet été 214 routes vers 10 pays et 75 destinations (dont la moitié au Royaume-Uni). Sa flotte comprend 75 appareils, dont 52 Bombardier Q400, 9 Embraer E195, 11 E175 et trois ATR 72. Elle partage ses codes avec British Airways, Air France, Etihad, KLM, Finnair, Aer Lingus, Cathay Pacific, Virgin Atlantic et Emirates.

Photo Alf van Beem CC0/DP – Bombardier Q400 de Flybe à Amsterdam Schiphol

Laissez un commentaire