Le futur PDG d’Air France-KLM propose un pacte aux pilotes d’Air France

Airbus A380 d' Air France - © Air France

Selon une information de l’hebdomadaire Marianne, Jean-Marc Janaillac, qui deviendra le mois prochain le nouveau PDG du groupe Air France-KLM, a rencontré le 21 juin les syndicats des pilotes d’Air France. Il leur demande quatre mois pour reconstruire un pacte social au sein de la compagnie.

L’actuel PDG de Transdev qui pilotera Air France-KLM à compter du 4 juillet, en remplacement d’Alexandre de Juniac, a finalement accepté de rencontrer le SNPL, le SPAF et Alter ce mardi matin. Il leur a proposé « un nouveau départ » , selon Marianne.

Si les trois syndicats « renoncent aux débrayages à répétition programmés entre le 24 et le 27 juin, et s’abstiennent de lancer de nouvelles grèves jusqu’au 1er novembre, le PDG s’engage à suspendre dans le même temps les mesures d’économies du plan « Transform » entrées en vigueur le 1er juin, qui baissent notamment la rémunération des heures de vol de nuit des pilotes » , révèle l’hebdomadaire.

Surtout, Jean-Marc Janaillac promet dans cet intervalle un nouveau pacte « à bâtir avec l’ensemble du corps social fragmenté de la compagnie. Pour qu’Air France-KLM, qui en 2015 a renoué avec les bénéfices, profite pleinement de la forte croissance du transport aérien mondial » .

Le futur PDG du groupe a demandé aux syndicats de donner une réponse avant demain mercredi soir. Le bureau du SNPL Air France a prévu de longue date de se réunir demain matin.

L’hebdomadaire estime qu’il serait « délicat » pour les pilotes  « de refuser d’emblée » au nouveau PDG, qui a redressé Transdev, « un délai pour concevoir son projet stratégique. Et se pencher sur la répartition de l’activité entre Air France et la compagnie hollandaise KLM, autre grande préoccupation des navigants tricolores » .

Photo Airbus A380 d’ Air France – © Air France

Laissez un commentaire