Brussels Airlines renoue avec la croissance en mai

© Brussels Airlines

Brussels Airlines a annoncé mardi une hausse de 4,2% de son trafic passagers pour mai 2016 ainsi qu’une légère augmentation du taux d’occupation des sièges. Cependant, malgré cette nette amélioration après les deux derniers mois, marqués par une chute du trafic en raison des attentats de Bruxelles, la compagnie reste prudente.

Le mois dernier, Brussels Airlines a transporté près de 698.000 passagers sur l’ensemble de son réseau, soit 28.000 de plus (+4,2%) que durant le même mois de 2015. La croissance atteint 3,4% sur l’Europe, 3,8% sur l’Afrique et 25,4% sur les trois destinations transatlantiques. Cette progression remarquable sur les routes nord-américaines « est en grande partie due au lancement de la nouvelle destination Toronto, augmentant ainsi l’offre et par conséquent aussi le nombre de passagers » , selon la compagnie.

Après la chute du nombre de passagers aux mois de mars et avril suite aux attentats, Brussels Airlines renoue donc avec la croissance. Mais elle estime que la demande ne se situe pas encore au niveau d’avant le 22 mars : les bons chiffres de mai sont en effet réalisés en grande partie avec l’augmentation de la capacité et des longs week-ends de mai qui ont incité de nombreux Belges à se rendre à l’étranger. Par ailleurs, c’est surtout le nombre de passagers en correspondance qui a connu une croissance mais pas le nombre de passager au départ de et vers la Belgique.

« Alors que l’aéroport de Bruxelles est à nouveau entièrement opérationnel, l’impact négatif des attentats reste toujours tangible. Tant le tourisme que le voyage d’affaires souffrent encore des répercussions du 22 mars dernier » , souligne Brussels Airlines. Dans ce contexte, la compagnie soutient l’initiative « Sprout to be Brussels » , qui – tout comme de nombreux autres mouvements – souhaite redorer l’image de la Belgique, surtout à l’étranger pour stimuler le tourisme.

Pour l’activité cargo, le taux de remplissage s’établit à 63% en mai, soit -12 points de moins en un an, ce que la compagnie explique par l’ajout de la destination Toronto en avril : « la cargaison sur cette nouvelle route est encore dans une phase de lancement » , indique-t-elle.

Photo © Brussels Airlines

Laissez un commentaire