Les pilotes d’Air France de nouveau en grève du 24 au 27 juin

Commandant de bord / pilote d'Air France - © Air France

Les trois syndicats de pilotes d’Air France, le SNPL, le SPAF et Alter, déposent un nouveau préavis de grève pour la période du vendredi 24 au lundi 27 juin inclus.

Après un premier mouvement de grève « très largement suivi et soutenu« , « le président Gagey continue de faire la sourde oreille » , déplorent les trois syndicats dans un communiqué commun. Ils reprochent au PDG d’Air France de « se cacher derrière la soi-disant absence de gouvernance à la holding » . Alexandre de Juniac, PDG du groupe Air France-KLM est sur le départ et sera remplacé par Jean-Marc Janaillac le 4 juillet prochain.

Si le PDG d’Air France « a reconnu la justesse de nos revendications, son engagement se limite malheureusement toujours à de très vagues promesses. De leur côté, les organisations syndicales ont proposé un nouveau projet d’accord de sortie de conflit tenant compte des contraintes exposées par la direction » , ajoutent les syndicats.

Ils se disent « convaincus de la nécessité d’un compromis« ,  mais considèrent « que de simples promesses sont grandement insuffisantes au regard de la tendance qu’a la direction à ne pas les respecter » .

Les revendications n’ont pas changé et portent sur le « respect des accords en vigueur et le développement de l’emploi en France » . En particulier : le rééquilibrage de la production entre Air France et KLM selon les ratios établis lors de la fusion et « sans préjudice pour KLM » ; l’engagement d’un développement du court et moyen courrier avec des avions d’Air France ; la défense du périmètre Air France vis-à-vis de co-entreprises et Joint-Ventures ; l‘évolution des conditions et du développement de Transavia ; l’amélioration des conditions de travail et de l’implication des pilotes dans les sujets métier ; « le juste retour des efforts » comprenant notamment un rattrapage de rémunération.

« Nous voulons de véritables engagements pour l’avenir de l’entreprise et de ses salariés et rappelons que nos demandes sont à coût nul pour l’entreprise puisque totalement compatibles avec le plan d’investissement déjà prévu » , affirment les trois syndicats.

Selon eux, la stratégie actuelle d’Air France est « résolument contraire aux intérêts de la compagnie et de la France » .

« Les bénéfices engendrés ne profitent en rien, et depuis trop longtemps, à Air France et à sa croissance, mais financent à la place des projets concurrents. Aux yeux des pilotes, mais aussi de nombreux collègues PNC et PS, cette stratégie est un véritable suicide industriel et commercial » , ajoute le texte.

Le PDG d’Air France a indiqué cette semaine que le coût du premier mouvement social – du 11 au 14 juin – dépasse probablement les 40 millions d’euros.

Photo © Air France 

Un commentaire sur “Les pilotes d’Air France de nouveau en grève du 24 au 27 juin

  1. Le SNPL, le SPAF et ALTER sont vraiment devenus les CGT de l’aérien !!!!! Totalement incompétents, présentant des revendications les plus loufoques les unes que les autres, se foutant éperdument du devenir de la compagnie, voulant se substituer à la Direction en voulant être le Cheik à la place du Cheik et, cerise sur le gâteau, totalement imbus de leurs petits pouvoirs. Qu’ils retournent plutôt à leur cockpits de leurs bus ailés et effectuent ce pourquoi ils sont payés…

Laissez un commentaire