Crash d’EgyptAir : des sites principaux de l’épave localisés

Mehmet Mustafa Celik CC BY-SA 4.0 : Airbus A320 d'EgyptAir SU-GCC https://commons.wikimedia.org/wiki/File:EgyptAir_Airbus_A320_(SU-GCC)_on_finals_at_Ataturk_Airport.jpg?uselang=fr

Les autorités égyptiennes ont annoncé mercredi soir la découverte de morceaux de l’Airbus A320 d’EgyptAir qui s’est abîmé en Méditerranée le 19 mai, éparpillés sur « plusieurs sites principaux » au fond de la mer.

Cette découverte a été effectuée par le navire spécialisé John Lethbridge, qui « a identifié plusieurs sites principaux de l’épave« , a fait savoir le 15 juin la Commission d’enquête égyptienne dans un communiqué. Elle a ajouté que « l’équipe de recherche et les enquêteurs présents à bord du navire vont établir une carte de la répartition des débris » . En outre, elle étudie « la meilleure façon de s’occuper de l’épave dans la période à venir » .

Arrivé sur zone la semaine dernière, le John Lethbridge est l’un des deux navires affrétés par l’Egypte pour localiser l’épave de l’appareil. Appartenant à la société française Deep Ocean Search (DOS), ce bâtiment est équipé d’un sonar à balayage latéral pouvant effectuer une imagerie des fonds. Il est également doté d’un robot sous-marin et de moyens de relevage adaptés à la profondeur de la zone des recherches, d’environ 3.000 mètres.

Le premier navire arrivé sur zone, le Laplace de la Marine française, avait quant à lui détecté le 1er juin un signal pouvant provenir de l’un des deux enregistreurs de vol. Ce bâtiment a quitté la zone des recherches ce 15 juin, selon la Marine française.

Par ailleurs, les débris récupérés en surface depuis le crash sont toujours en possession des autorités judiciaires dans le cadre de l’enquête pénale. Ils ne seront remis qu’après la conclusion de cette procédure à la Commission d’enquête, a indiqué cette dernière.

L’Airbus A320 d’EgyptAir s’est abîmé en Méditerranée le 19 mai avec 66 personnes à bord, dont 15 Français, alors qu’il effectuait le vol MS804 entre Paris-Charles de Gaulle et Le Caire. Les causes de l’accident ne sont pas déterminées à ce jour.

Photo Mehmet Mustafa Celik CC BY-SA 4.0 : Airbus A320 d’EgyptAir SU-GCC

Laissez un commentaire