Bombardier : le CS100 certifié par l’EASA et la FAA

CSeries - Source Bombardier

Bombardier Avions commerciaux a annoncé mercredi que son avion CS100 a reçu la validation de type de l’Agence européenne de sécurité aérienne (EASA) et de la Federal Aviation Administration (FAA) suite à un programme d’essais exhaustif.

La validation de l’EASA ouvre la voie à la livraison du premier CS100 à la compagnie de lancement Swiss International Air Lines (SWISS) à la fin juin et à son entrée en service le mois suivant, tandis que la validation de la FAA est un requis préalable à l’opération de l’avion aux États-Unis, a précisé le constructeur canadien dans un communiqué. Les validations par les deux autorités font suite à la certification de type du CS100 octroyée par Transports Canada en décembre 2015.

« Au cours de la même semaine où l’avion C Series dépasse les 5.000 heures de vol et que le premier avion de SWISS se prépare pour son premier vol, nous  célébrons  un autre grand moment de fierté » , s’est félicité Rob Dewar, vice-président en charge du programme C Series chez Bombardier. Ce dernier assure que l’appareil offrira « de nouvelles possibilités pour les exploitants et des  avantages inégalés sur le plan des économies, des performances et d’un point de vue environnemental » .

L’obtention de la validation de type de l’EASA et de la FAA est l’une des dernières étapes clés du programme d’essai du CS100. Il s’agit du « résultat direct de la qualité du travail effectué par nos employés hautement qualifiés qui ont participé au programme, ainsi que de la solide collaboration que nous avons établie avec nos fournisseurs » , a expliqué François Caza, vice-président du développement de produits et ingénieur en chef de Bombardier.

Selon l’avionneur canadien, sa famille d’avions C Series combine « des capacités exceptionnelles » sur courte piste et une autonomie maximale pouvant aller jusqu’à 3.300 milles marins (6 100 km), ce qui positionne ces appareils de 100 à 150 places pour des types d’opérations variés.

Photo CSeries – Source Bombardier 

Laissez un commentaire