Crash d’Egyptair : les boites noires cesseront d’émettre dans dix jours

egyptair_ms804_recherches_merLes autorités égyptiennes ont indiqué lundi que la balise des enregistreurs de vol de l’Airbus A320 d’EgyptAir qui s’est abîmé en Méditerranée le 19 mai dernier cessera d’émettre le 24 juin, à l’occasion d’un point sur l’enquête.

Fonctionnant avec une batterie, la balise des enregistreurs de vol est prévue pour émettre une trentaine de jours. « Les fabricants des enregistreurs de vol ont déclaré que les signaux continueront d’émettre jusqu’au 24 Juin 2016 » , fait savoir le 13 juin la Commission d’enquête égyptienne dans un communiqué repris par le BEA.

La Commission indique également qu’elle a reçu les images radar de l’A320 avant le crash, confirmant que l’avion a effectué « de brusques changement de cap » et « changé de direction vers la gauche avant d’effectuer un cercle complet » . Ceci est donc conforme à ce que les autorités grecques et britanniques ont affirmé peu de temps après l’accident. Toutefois, l’enquête « ne peut compter uniquement sur une telle information » , selon la Commission, soulignant la nécessité de retrouver les enregistreurs de vol.

Un signal pouvant provenir de l’une de ces deux boites noires a été détecté au début du mois par le Laplace, un navire de la Marine française équipé d’un système immergé permettant d’écouter et localiser le signal des balises dans un rayon de 4 à 5 kilomètres. Un second bâtiment l’a rejoint la semaine dernière, le John Lethbridge, équipé quant à lui d’un robot sous-marin et de moyens de relevage adaptés à la profondeur de cette zone de recherche, d’environ 3.000 mètres. Les deux navires « poursuivent leur mission dans la zone identifiée comme celle de l’épave » , précisent lundi les autorités égyptiennes.

Par ailleurs, celles-ci ont accepté qu’un enquêteur du NTSB américain participe aux investigations en tant que représentant de l’état de construction des moteurs, en plus d’un expert de la société ayant fabriqué les enregistreurs de vol.

L’Airbus A320 d’EgyptAir s’est abîmé en Méditerranée le 19 mai avec 66 passagers et membres d’équipage à bord, alors qu’il effectuait le vol MS804 entre Paris-Charles de Gaulle et Le Caire. Les causes de l’accident ne sont pas déterminées à ce jour.

Photo Forces armées égyptiennes

Laissez un commentaire