XL Airways veut séduire les passagers américains

Lucas0231 CC0 - Airbus A330-300 de XL Airways -https://commons.wikimedia.org/wiki/File:A330_XLAirways.jpg?uselang=fr

La compagnie aérienne française XL Airways lance une opération séduction auprès de la clientèle américaine, alors qu’elle vient d’ouvrir une ligne vers Los Angeles, sa quatrième destination aux Etats-Unis après New York, San Francisco et Miami.

« L’objectif est d’avoir 50% de passagers américains sur toutes nos lignes USA cet été » , annonce le 9 juin Laurent Magnin, le PDG de XL Airways. « Nous étions autour de 40 % l’année dernière, c’est donc un challenge réaliste, grâce aux nombreuses actions entamées auprès des professionnels américains du tourisme mais aussi du grand public » .

Implantée aux Etats-Unis depuis l’inauguration de sa ligne Paris-New York en 2009, suivie par San Francisco en 2012 et Miami en 2013, la compagnie est représentée dans chacune des villes qu’elle dessert et dit « multiplier les initiatives » pour gagner en notoriété. Des efforts déjà payants puisque le site internet américain enregistre une croissance des ventes à deux chiffres par rapport à 2015.

Selon XL Airways, ses tarifs d’appel « font mouche » de l’autre côté de l’Atlantique aussi. Sur le marché français, les vols Paris-Los Angeles, lancés le 1er juin dernier, sont proposés à partir de 299 euros l’aller simple en classe économique, bagage, repas chaud et collation inclus. La compagnie fait le pari « d’offrir le meilleur rapport qualité/prix » sur cette route à une période de pointe, face aux acteurs historiques que sont Air France et Air Tahiti Nui, bientôt rejoints par Norwegian Air. Pour les passagers les plus exigeants, la classe Premium Galaxie est proposée à partir de 1.012 euros l’aller simple.

« Nos arguments sont les mêmes que sur le reste de notre réseau : des vols directs au meilleur tarif, avec une prestation adaptée » , explique Luc Bereni, directeur commercial. « La demande est forte, tant auprès du segment loisir que de la communauté expatriée, dont l’accueil a été particulièrement positif. Tous les signaux sont déjà au vert pour cette première année d’opération et nous nous attendons, cette année encore, à enregistrer de fortes ventes de dernière minute, une fois l’effet Euro 2016 passé » .

En dehors des Etats-Unis, XL Airways opère sur long-courrier vers les Antilles (Pointe-à-Pitre et Fort-de-France), l’océan Indien (La Réunion et Mayotte), le Mexique (Cancun) et la République Dominicaine (Punta Cana). Elle ouvrira en décembre prochain trois destinations à Cuba (Cayo Coco, Santa Clara et Varadero). Elle exploite à ce jour deux Airbus A330-300 et deux A330-200, ainsi qu’un Boeing 737-800 NG pour le moyen-courrier.

Photo Lucas0231 CC0 – Airbus A330-300 de XL Airways

Laissez un commentaire