L’Irkut MC-21 fait son roll-out

Irkut_MC-21-300_1Le constructeur russe Irkut a officiellement présenté son nouveau MC-21 ce mercredi. Destiné à concurrencer les Airbus A320neo et Boeing 737 MAX, le moyen-courrier pourrait effectuer son premier vol à la fin de l’année ou au début 2017.

Pour cette première sortie d’usine, United Aircraft Corporation, l’organisation qui détient Irkut, a organisé le 8 juin à l’usine d’Irkoutsk en Sibérie une cérémonie à grand spectacle à laquelle a participé le Premier ministre russe. « C’est une immense victoire pour l’industrie aéronautique et Irkut Corporation, nos scientifiques, nos ingénieurs et nos ouvriers » , a déclaré Dmitry Medvedev, avant d’ajouter qu’il était « certain » que l’avion serait « une bonne machine, fiable et efficiente » .

Environ 100 milliards de roubles (3 milliards d’euros) auraient été investis pour le développement de cet appareil, de conception moderne : sa construction fait appel aux matériaux composites, notamment pour les ailes, ce qui le rend plus léger. Il est équipé au choix des moteurs PW1400G Pure Power de l’américain Pratt & Whitney, ou des PD-14 de la société russe Aviadvigatel qui a commencé les essais en laboratoires en février dernier. Les équipementiers étrangers (Thalès et Zodiac Aerospace en France, Honeywell aux Etats-Unis) fournissent 30 à 40% des pièces.

L’appareil sera décliné en deux variantes, MC-21-200 pour couvrir le segment de 130 à 165 passagers, et MC-21-300 d’une capacité de 160 à 180 sièges. C’est cette dernière qui a été présentée mercredi avec les moteurs Pratt & Whitney. Une troisième variante, MC-21-400 est à l’étude pour le marché des avions de 175 à 210 passagers, mais son développement est pour l’instant plus lointain. Le MC-21 bénéficiera d’un rayon d’action de 5.500 à 6.000 kilomètres.

Avec plusieurs années de retard sur le calendrier initial, Irkut prévoit à présent de commencer les essais en vol entre décembre 2016 et février 2017, en vue de la certification un an après. La première livraison est programmée pour 2018 auprès du groupe Aeroflot, premier client avec 50 appareils commandés. Selon certaines sources, sa filiale low-cost Pobeda pourrait devenir la compagnie de lancement afin de souligner les avantages économiques et les faibles coûts d’utilisation de l’appareil.

Quelles que soient les qualités du MC-21, Airbus et Boeing n’ont pas de quoi s’inquiéter pour l’instant : alors qu’ils ont vendu plus de 4.000 A320neo et près de 3.000 737 MAX respectivement, Irkut enregistre à ce jour 175 commandes fermes pour son monocouloir (plus une centaine d’options), toutes émanant de compagnies aériennes ou sociétés de financement russes.

Le MC-21 vise aussi à remplacer les Tupolev Tu-134, Tu-154 et Tu-204 ainsi que les Yakovlev Yak-40 en Russie.

Irkut envisage de produire 20 MC-21 par an à partir de 2020, avant de monter à la cadence de 70 appareils par an en 2023.

Irkut MC-21-300 Irkut MC-21-300

Photos source United Aircraft Corporation

2 commentaires sur “L’Irkut MC-21 fait son roll-out

  1. Belle bête!
    mais évidemment, comme tout bon journaliste, vous devriez savoir qu’en russe, le C est un S!
    Cet avion est donc un MS-21…

    МС‑21 « Магистральный Самолёт 21 века » – « Magistralny Samolyot 21 veka » – « Airliner of the 21st Century ».

    Après c’est sur, sans faire un minimum de recherches, l’article ne peut être exact…

Laissez un commentaire