Alitalia introduit la dépose bagage en libre service à Rome-Fiumicino

Alitalia innove : elle vient d’installer 10 kiosques de dépose bagage en libre service à l’aéroport de Rome-Fiumicino, une première en Italie.

En plus des kiosques pour la dépose bagage, la compagnie a aussi introduit 40 bornes d’enregistrement en libre service dans le Terminal 1 de l’aéroport romain.

Grâce à ces équipements, les passagers avec des bagages en soute peuvent s’enregistrer en ligne ou sur une borne à l’aéroport, puis enregistrer eux-mêmes leurs valises à l’un des kiosques. L’opération ne prend que quelques secondes, et permet d’éviter d’avoir à faire la queue au comptoir, a souligné Alitalia.

« Le nouveau service a pour but de rendre l’expérience de voyage avec Alitalia encore plus innovante et confortable. Elle vise aussi à fournir les meilleures solutions technologiques à nos clients. Nous sommes déterminés à devenir une référence en termes d’excellence, et à nous démarquer parmi les compagnies aériennes européennes sur le plan de l’efficacité, de l’innovation et de l’hospitalité. Voilà pourquoi nous rendons l’enregistrement plus rapide, en particulier pour les passagers avec des bagages à déposer » , a expliqué Aubrey Tiedt, directrice de la clientèle chez Alitalia.

« Aux nouveaux kiosques, les voyageurs seront accueillis par le personnel d’Alitalia, qui leur procurera toute l’assistance dont ils ont besoin pour s’enregistrer facilement et en douceur » , a précisé la directrice clientèle.

Ces nouvelles bornes permettent aux passagers d’acheter des services supplémentaires, tels qu’une franchise bagage plus importante, le choix du siège à bord, un surclassement, un coupe file pour les contrôles de sûreté, ou encore un accès au nouveau salon Casa Italia qui vient d’être inauguré en zone protégée.

Selon Alitalia, ses services numériques seraient de plus en plus appréciés par les clients. Ainsi, entre janvier et avril 2016, la compagnie a comptabilisé 2,6 millions d’enregistrements en ligne. Ce sont ainsi plus de la moitié (52,3%) de ses passagers qui ont choisi cette solution plutôt que de passer par un comptoir à l’aéroport, soit une hausse de 7,9% par rapport à la même période de l’année dernière.