Air France inaugure Orly-New York

Boeing 777-200ER d'Air France à Paris Charles de Gaulle - © Air France

Air France a inauguré ce lundi sa nouvelle ligne directe entre Paris-Orly et New York-JFK, offrant à une vingtaine de villes françaises une correspondance optimisée vers la métropole américaine.

Depuis ce 6 juin 2016, Air France relie New York-JFK au départ de Paris-Orly grâce à un vol quotidien opéré en Boeing B777-200ER, équipé de 35 sièges en cabine Business, 24 sièges en Premium Economy et 250 sièges en Economy. « Ainsi, les clients de la compagnie bénéficient de correspondances optimisées, sans changement d’aéroport, depuis et vers 26 villes françaises » , a souligné Air France dans un communiqué.

La nouvelle ligne permet en effet des correspondances depuis ou vers Agen, Ajaccio, Aurillac, Bastia, Biarritz, Bordeaux, Brest, Brive-La-Gaillarde, Calvi, Castres, Clermont-Ferrand, Figari, Lannion, Lorient, Lourdes, Lyon, Marseille, Montpellier, Mulhouse, Nantes, Nice, Pau, Perpignan, Quimper, Toulon, Toulouse.

Le vol AF032 quitte Paris-Orly à 11h20 pour une arrivée à New York-JFK à 13h25. Dans l’autre sens, le départ du vol AF037 est programmé de New York-JFK à 18h25 avec une arrivée à Paris-Orly à 07h45 le lendemain.

« Nous renouons avec une ligne au cœur de l’histoire de notre compagnie. En reliant New York au départ d’Orly, Air France entend saisir toutes les opportunités de développement, simplifier le voyage de ses clients et favoriser les liens commerciaux, notamment au départ et vers les régions françaises » , a déclaré Frédéric Gagey, président-directeur général d’Air France.

Par ailleurs, la compagnie propose désormais à ses clients La Première et Business ainsi qu’aux membres Flying Blue Elite Plus un tout nouveau salon situé au Hall 3 de l’aéroport de Paris-Orly, d’où sont prévus les vols vers New York. Ce salon est ouvert tous les jours de 5h30 à 22h et offre sur plus de 330m² rénovés, « confort, repos, détente et divertissement  » grâce à un large éventail d’offres et de services.

Avec la nouvelle ligne, Air France a diminué la fréquence de ses vols entre Paris-Charles de Gaulle et New York-JFK, assurés désormais quatre fois par jour au lieu de cinq précédemment.

Ces liaisons vers les Etats-Unis sont proposées dans le cadre de la co-entreprise transatlantique d’Air France, KLM, Delta et Alitalia. Cette coopération porte sur l’exploitation en commun de 270 vols transatlantiques opérés quotidiennement par les quatre compagnies et permet aux clients de bénéficier des avantages d’un vaste réseau offrant de nombreuses fréquences, des tarifs compétitifs et des services harmonisés sur l’axe transatlantique. Avec une flotte de 137 avions, la co-entreprise représente 25 % de la capacité transatlantique globale et génère 12,5 milliards de chiffre d’affaires en 2015. La joint-venture est structurée autour de 7 hubs majeurs : Amsterdam, Atlanta, Detroit, Minneapolis, New York-JFK, Paris-Charles de Gaulle et Rome-FCO, ainsi que Cincinnati, Salt Lake City et Seattle.

Air France célèbre cette année les 70 ans d’histoire entre Paris et New York. Inauguré pour la première fois le 1er juillet 1946 en DC-4, le vol durait alors 23 heures 45 et transportait 33 passagers à bord. En 1960, Air France relie les deux villes en Boeing 707 en 8 heures 15. En 1970 l’aéroport international de New York-John Fitzgerald Kennedy accueille les Boeing B747 d’Air France, puis le Concorde (1977) pendant 25 ans. En 2009, la ligne a la primeur de l’A380.

Photos Air France

2 commentaires sur “Air France inaugure Orly-New York

  1. Erreur dans le premier paragraphe, depuis le 6 mai 2016. Non nous sommes le 06 juin 2016.

    Pour le reste après British Airways le mois dernier qui a remis en service une liaiosn quotidienne entre Londres-Gatwick et JFK, c’est AF qui fait de même.Il était temps, CDG n’est pas une référence, loin de Paris, trop gros alors qu’Orly est d’une simplicité entre les bornes d’enregistrement, le passage de la douane et la montée dans l’avion, tout l’inverse de CDG.

    Pourquoi pas le transfert vers Orly d’un des vols quotidiens de et vers Montréal?

    Au passage, c’est plus un moyen de contrer la concurrence qu’une vraie volonté de la compagnie de remettre des vols longs courriers au départ du second aéroport français, Orly qui est en cours de transformation.

Laissez un commentaire