Air Canada toujours plus bilingue

Air Canada

Air Canada a annoncé que ses clients sont de plus en plus satisfaits de sa capacité à offrir des services en anglais ou en français.

Selon un sondage réalisé par Ipsos Reid plus tôt cette année auprès de plus de 5.300 personnes, 94% des clients d’Air Canada ont indiqué qu’ils étaient globalement satisfaits ou extrêmement satisfaits de sa capacité de les servir dans la langue officielle canadienne de leur choix, ce qui représente une amélioration de trois points de pourcentage par rapport au résultat de l’an dernier.

De plus, la majorité des clients francophones et anglophones ont souligné qu’ils trouvaient qu’Air Canada avait amélioré sa prestation de services bilingues au cours de la dernière année, dont près du quart qui estimaient qu’il s’agissait d’une grande amélioration. Air Canada est la seule compagnie aérienne canadienne assujettie à la Loi sur les langues officielles.

« Air Canada est la plus grande société canadienne du secteur privé à offrir des services bilingues au pays et dans le monde », a affirmé Arielle Meloul-Wechsler, vice-présidente en charge des ressources humaines. « En tant qu’entreprise qui encourage la diversité et qui est fière de son héritage canadien, nous accordons de l’importance à notre rôle dans la promotion du bilinguisme au Canada » , a-t-elle aussi déclaré.

Par rapport à ses concurrentes canadiennes, Air Canada fournit des services bilingues « dont la qualité et la disponibilité sont fortement et invariablement plus élevées » , selon une étude menée en 2015 par KPMG. Elle a été caractérisée comme offrant un « haut niveau de bilinguisme », pour ses messages standards et spontanés, tant en vol qu’à la porte d’embarquement. Sur les mêmes liaisons, ses concurrentes ont été définies comme offrant un « niveau moyen de bilinguisme » d’après les mêmes critères.

Air Canada : tabletteAir Canada a souligné qu’au moment du recrutement de nouveaux employés qui seront en contact avec le public, elle met l’accent sur l’embauche de candidats bilingues. Elle est ainsi parvenue à recruter plus de 9.500 agents de bord et agents d’aéroport au cours des 15 derniers mois, dont près de 60% sont bilingues.

Des efforts sont également réalisés par ses partenaires commerciaux régionaux : ainsi, depuis 2000, Jazz Aviation a triplé la proportion de ses agents de bord bilingues, qui s’élève maintenant à environ 76%.  Et ce, malgré la difficulté à trouver du personnel qualifié à l’extérieur du Québec, de la région d’Ottawa et de Moncton, en raison du manque de candidats bilingues pour pourvoir les postes vacants. Pourtant, la compagnie contacte les organismes francophones et affiche les offres d’emplois dans des journaux de la minorité francophone.

Selon le dernier recensement du gouvernement canadien, le taux de personnes bilingues à l’extérieur du Québec est en déclin, ce qui représente, non seulement pour Air Canada mais pour toutes les organisations à la recherche de personnel bilingue (dont le gouvernement fédéral canadien), un problème « sur lequel une compagnie aérienne du secteur privé a très peu d’emprise » , souligne Air Canada.

Quoi qu’il en soit, sa représentation bilingue globale dans les neuf principaux aéroports canadiens où travaillent ses employés est passée de 27 % en 2010 à 36 % en 2015.

Finalement, « la diminution constante du taux de plaintes sont des preuves très concrètes que nos efforts et nos investissements considérables donnent des résultats très positifs. Nous continuerons d’agir ainsi dans l’intérêt de nos clients, animés d’un profond engagement et totalement convaincus que le bilinguisme est une bonne chose pour les passagers aériens au Canada » , a assuré la vice-présidente en charge des ressources humaines.

Air Canada a publié au premier trimestre de 2016 un nouveau plan d’action rigoureux sur les langues officielles.

Photo Air Canada

2 commentaires sur “Air Canada toujours plus bilingue

  1. Bonjour, j’ai volé plusieurs fois sur la Cie AC entre la France et le Canada ( Montréal & Toronto )…Je n’aie jamais eu à me plaindre des PNC qui s’exprimaient parfaitement en bilingue…
    A l’époque des  » Timetable  » ou Guide horaire  » bilingue, j’adorais lire la traduction des vols dits  » Code Share « …
    Le traduction Francophone Québécoise donnait :  » Vol en partagé de dénomination  » …
    Nos cousins du QUÉBEC font une meilleure utilisation du Français et traduisent et donnent une compréhension de L’Anglais / Français…Je n’oublie pas la parlure utilisée au QUÉBEC et surtout le tutoiement facile !!!
    Le plus amusant, la factotum d’un prestataire  » RENT a CAR  » ALAMO entre autre, qui me demande quel  » Char  » je souhaitais louer!!! Sans oublier de  » Tanker le Char  » avant de le restituer…J’ai adoré mes voyages et séjours au Canada sans avoir été ennuyé pour m’exprimer…BSpotter …/…

  2. Information démentie, par le Commissaire aux langues officielles du Canada, Mr Fraser en charge de l’application des deux langues officielles prévues par la loi de privatisation d’Air Canada.

    En clair, Air Canada ne fait pas assez en langue française. Il y a un certain nombre de contentieux devant la Cour suprême du Canada.

    Il suffit d’aller sur le site de Radio Canada. Information du 07 juin 2016.

    A bon entendeur. Mais je reconnais que sur les trajets internationaux vers Paris, je me fais servir dans les deux langues. Il en va autrement entre Montréal et Vancouver ou entre Montréal et certaines régions du Québec ou vers Moncton où l’on peut se retrouver avec des équipages unilingues anglophones.

Laissez un commentaire