XL Airways se pose à Los Angeles

Laurent ERRERA CC BY-SA 2.0 : Airbus A330-200 XL Airways https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Airbus_A330-200_XL_AW_(XLF)_F-GRSQ_-_MSN_501_(9859169754).jpg?uselang=fr

XL Airways vient d’inaugurer une nouvelle liaison entre Paris et Los Angeles, sa quatrième destination aux Etats-Unis après New York, San Francisco et Miami.

Depuis le 1er juin 2016 et jusqu’au 28 septembre, la compagnie aérienne française loisirs relie Paris-Charles de Gaulle et l’aéroport international de Los Angeles à raison de trois fréquences par semaine avec un Airbus A330-200 bi-classe de 364 sièges (21 en classe Premium Galaxie et 343 sièges en classe économique).

Le départ de Paris est prévu les mercredi et dimanche à 16h00 (arrivée à 18h40) et le samedi à 11h00 (arrivée 13h40). Au retour, le vol quitte Los Angeles les mercredi et dimanche à 20h55 (arrivée à 16h40 le lendemain) et le samedi à 15h55 (arrivée à 11h40 le lendemain).

Sur cette nouvelle ligne, XL Airways fait face à Air France et Air Tahiti Nui auxquelles s’ajoutera à partir de fin juillet Norwegian Air. La low-cost norvégienne desservira aussi New York et la Floride depuis la capitale française, une nouvelle concurrence qui n’effraie pas XL Airways : « j’ai cru m’étouffer en lisant que Norwegian proposait les meilleurs tarifs sur New York, alors qu’il faut payer en plus le repas et la valise ! » , s’exclame auprès de Tour Hebdo Laurent Magnin, le PDG de XL Airways. « Qui a inventé les Antilles et New York à 399 euros ? C’est XL Airways et c’est ma vraie fierté, cette bataille du pouvoir d’achat » . Le dirigeant souligne aussi qu’il mène une politique sociale : « je n’ai pas eu de grève depuis dix ans et, moi, je n’embauche pas des hôtesses thaïlandaises, comme Norwegian !« 

Les prochaines nouveautés de XL Airways seront situées à Cuba, où la compagnie desservira à partir de décembre prochain Cayo Coco, Santa Clara et Varadero depuis Paris.

Elle exploite à ce jour deux Airbus A330-300 et deux A330-200, ainsi qu’un Boeing 737-800 NG. En long-courrier, elle vole vers les Etats-Unis donc, mais aussi vers les Antilles (Pointe-à-Pitre et Fort-de-France), l’océan Indien (La Réunion et Mayotte), le Mexique (Cancun) et la République Dominicaine (Punta Cana).

Photo Laurent ERRERA CC BY-SA 2.0 : Airbus A330-200 XL Airways

Laissez un commentaire