L’A320neo avec les moteurs LEAP-1A certifié par l’EASA et la FAA

A320neo_CFM_TAKE_OFFAirbus a annoncé le 31 mai que l’EASA et la FAA ont conjointement délivré la certification de type à l’A320neo équipé des moteurs LEAP-1A de CFM international, ouvrant la voie à l’entrée en service du premier appareil à la mi-2016.

L’A320neo est désormais certifié avec les deux options de motorisation proposées, l’EASA et la FAA ayant homologué l’appareil avec les PW1100G de Pratt & Whitney il y a six mois.

La certification avec les moteurs LEAP-1A de CFM, « étape importante » pour le programme A320neo, vient consacrer une campagne de certification « rigoureuse » , selon Fabrice Brégier, président-directeur général d’Airbus.  Les deux prototypes A320neo ainsi motorisés totalisent plus de 1.000 heures de vol en plus de 350 vols – dont 150 heures accomplies avec le même avion dans un environnement comparable à celui d’une compagnie aérienne pour assurer la maturité opérationnelle à l’entrée en service, précise Airbus.

La certification des autres variantes de la famille A320neo (A319neo et A321neo), chacune avec les deux options de motorisation, suivra « dans les prochains mois » , assure l’avionneur. La flotte d’essai aura alors accumulé 3.000 heures de vol.

Le premier A320neo motorisé par les LEAP-1A doit rentrer en service « à la mi 2016 » , selon Airbus qui ne précise pas auprès de quelle compagnie aérienne. Cependant, le nom de la low-cost turque Pegasus Airlines a circulé. SAS Scandinavian Airlines a quant à elle annoncé un premier vol commercial avec cet appareil dès septembre 2016.

Le tout premier A320neo équipé des moteurs PW1100G a pour sa part été livré en janvier dernier. Six appareils sont en service à ce jour, dont deux chez Lufthansa et quatre chez la low-cost indienne IndiGo.

Airbus enregistre à présent plus de 4.500 commandes de la part de 82 clients pour la famille A320neo, soit environ 60% de part de marché. Un succès que l’avionneur explique notamment par les deux options possibles de motorisation et le choix entre différentes variantes permettant de couvrir l’ensemble du segment des monocouloirs, jusqu’à 240 places ou 4.000 miles nautiques de rayon d’action.

En outre, l’A320neo offre dès à présent une consommation de carburant par siège réduite de 15% par au rapport aux appareils de génération précédente, selon Airbus. Cet avantage, qui se mesure aussi en termes environnementaux, sera porté à 20% à partir de 2020 grâce à de nouvelles améliorations.

Quant au moteur LEAP-1A en particulier, il intègre les dernières technologies, selon CFM, co-entreprise entre l’américain General Electric et le français SNECMA. Sont cités notamment des aubes et un carter de soufflante en matériau composite tissé 3D, un système inédit de rejet des débris, une conception aérodynamique tridimensionnelle de 4e génération, une chambre de combustion annulaire TAPS (Twin-Annular, Pre-Swirl) qui intègre des injecteurs de carburant en fabrication additive, des pièces en composites à matrice céramique de la turbine haute pression et des aubes de turbine basse pression en aluminiure de titane (Ti-Al).

A320NEO_INFOGRAPHICS Certification

Photo et infographie Airbus 

Laissez un commentaire