L’Embraer E190-E2 réalise son premier vol avec plusieurs mois d’avance

Embraer E190-E2 - capture d'écran youtube

L’Embraer E190-E2 a effectué lundi son premier vol d’essai, ouvrant la voie à la campagne de certification. Ce vol était initialement programmé pour le second semestre de cette année.

Embraer a surpris les observateurs avec ce vol inaugural dont la date n’avait pas été annoncée. Trois mois après son roll-out, l’E190-E2 a décollé pour la première fois le 23 mai depuis le centre de Sao Jose dos Campos au Brésil. « Nous ne faisons pas que tenir nos promesses à l’égard du marché, nous allons au-delà avec ce premier vol en avance de quelques mois sur le calendrier prévu » , déclare Frederico Fleury Curado, président-directeur général d’Embraer, cité dans un communiqué.

Cette avance résulte du « haut niveau de maturité » du programme E2 qui a fait « largement » appel à la modélisation digitale et à d’intenses essais au sol et sur le statique, selon l’avionneur. Le premier vol d’essai a duré 3h20. « Nous avons été en mesure d’ouvrir de manière significative l’enveloppe de vol en volant à Mach 0,82, en atteignant l’altitude de 41.000 pieds, en rétractant le train d’atterrissage et les volets, ainsi qu’en engageant le fly-by-wire en mode normal. Tous ceci démontre que le projet E190-E2 est très mature et robuste, et qu’il dépasse tous les objectifs de performance » , assure pour sa part le pilote d’essai Mozart Louzada, qui était aux commandes de l’avion.

Embraer a prévu quatre prototypes de l’E190-E2 en vue de la certification. L’entrée en service commercial reste programmée pour 2018.

Le constructeur brésilien investit 1,7 milliard de dollars pour renouveler sa gamme actuelle d’E-Jets. Le programme E2 comprend deux autres variantes, l’E195-E2 et l’E175-E2, dont la mise en service est prévue pour 2019 et 2020 respectivement. Cette famille d’avion incorpore non seulement de nouveaux moteurs (Pratt & Whitney PW1900G pour les E190-E2 et E195-E2, PW1700G pour l’E175-E2), mais aussi une nouvelle voilure et un système fly-by-wire. La flotte d’essai comprendra aussi deux E195-E2 et trois E175-E2.

Depuis le lancement du programme en juin 2013 au salon aéronautique du Bourget, Embraer enregistre 267 commandes fermes et 373 options ou droits d’achat. Après ce premier vol réussi de l’E190-E2, « je suis certain que le marché montrera un intérêt encore plus grand non seulement pour l’E190-E2, mais aussi pour les autres E2 » , espère Paulo Cesar Silva, président-directeur général d’Embraer Aviation Commerciale.

Avec l’E2, Embraer espère  “garder son leadership” sur le marché des avions régionaux de 70 à 130 sièges, notamment face à la concurrence des nouveaux Bombardier C Series et Mitsubishi MRJ.

Photo Embraer E190-E2 – capture d’écran youtube