Value Alliance : huit low-cost d’Asie-Pacifique forment une alliance

Value_Alliance_carte_reseauHuit compagnies aériennes low-cost basées en Australie, en Corée du Sud, au Japon, aux Philippines, à Singapour et en Thaïlande ont annoncé lundi la création de Value Alliance afin de proposer plus de destinations à leurs clients respectifs et maximiser leurs revenus.

Value_Alliance_creationNée à Singapour le 16 mai 2016, Value Alliance regroupe les deux low-cost de Singapore Airlines, Scoot et Tigerair Singapore;  Vanilla Air, filiale d’All Nippon Airways (ANA); Tigerair Australia, détenue par Virgin Australia; Nok Air, filiale de Thai Airways International; NokScoot, filiale de Nok Air et Singapore Airlines; la sud-coréenne Jeju Air et la philippine Cebu Pacific.

S’annonçant d’emblée comme la plus large alliance de low-cost au monde, Value Alliance représente un réseau couvrant un tiers de la planète, 160 destinations, et une flotte combinée de 176 avions.

Les clients pourront ainsi consulter, choisir et réserver le meilleur tarif disponible sur les vols des compagnies membres en une seule transaction directement sur le site de l’une d’elles. « Cela veut dire plus de destinations, plus de possibilité d’itinéraires et plus de facilité pour les clients de chaque compagnie aérienne » , indique l’alliance dans un communiqué.

Les transporteurs travailleront ensemble au travers d’une nouvelle plateforme technologique développée par Air Black Box (ABB) et dénommée Air Connection Engine, qui doit encore recevoir la certification NDC de l’IATA attendue « prochainement » .

Value Alliance précise que cette technologie permet d’aller plus loin que les simples accords interlignes en donnant la possibilité aux clients de choisir l’ensemble des options proposées par les low-cost, comme le choix du siège et du repas au moment de la réservation ou les différents tarifs pour les bagages, et ce tout au long d’un itinéraire comprenant plusieurs compagnies.

L’alliance « renforcera leur distribution dans les marchés en dehors des bases, augmentera le nombre de destinations qui peuvent être vendues via des itinéraires interlignes, tout en conservant les opportunités de recettes ancillaires et en offrant à leurs clients une meilleure expérience à travers un guichet unique » , résume Value Alliance.

La création de cette alliance suit une initiative similaire de Hainan Airlines en Chine, qui a réuni en janvier dernier quatre de ses low-cost dans l’alliance U-FLY.

Dans le même esprit, Star Alliance a annoncé son intention de s’ouvrir aux low-cost au travers d’un nouveau programme dénommé Connecting Partner, lancé en décembre 2015. A ce jour, il ne compte que la sud-africaine Mango. ANA, Singapore Airlines et Thai Airways, pourtant membres de Star Alliance, ont donc préféré – du moins pour le moment – travailler en dehors de ce programme pour leurs low-cost.

A sa création, Value Alliance n’inclut pas certains acteurs majeurs du low-cost en Asie Pacifique, comme le groupe malaisien Air Asia, l’indienne IndiGo, ou Jetstar, filiale de l’australienne Qantas.

Photo Value Alliance 

Laissez un commentaire