Airbus : les commandes reprennent en avril

Airbus : premier appareil produit aux Etats-Unis - A321 de JetBlue

Après un premier trimestre plutôt calme, les ventes ont repris chez Airbus en avril : l’avionneur comptabilise 85 commandes pour le mois dernier, selon les données qu’il a publiées mardi. Cependant, avec 52 avions remis aux clients, les livraisons restent en-dessous de leur niveau de l’année dernière. Sur les quatre premiers mois de l’année, Airbus est distancé par son concurrent Boeing aussi bien en termes de commandes que de livraisons.

Parmi les 85 commandes enregistrées par Airbus en avril, la plupart avait été annoncées. Le contrat le plus significatif reste celui signé avec China Eastern Airlines pour 20 A350-900. En outre, un acheteur non identifié a également conclu un accord pour un A350-900. Ces deux signatures portent à près de 800 (798) le nombre d’A350 commandés à ce jour par 42 clients dans le monde.

Les données publiées par Airbus révèlent une surprise : 20 A330 (13 A330-300 et 7 A330-200) ont été vendus à un ou des clients non identifié(s). Selon certains observateurs, il pourrait s’agir de commandes venues d’Iran ou de Chine – mais cela reste bien sûr des spéculations. Néanmoins ces contrats confirment le succès de l’A330, qui continue de se vendre cinq ans après la mise en service d’un concurrent plus moderne, le Dreamliner de Boeing.

La famille des monocouloirs enregistre quant à elle 44 commandes en avril. Le mois dernier est marqué par le contrat signé avec Delta Air Lines portant sur 37 A321 supplémentaires. La compagnie américaine a désormais commandé 82 appareils de ce type.

Airbus a également remporté en avril son premier contrat pour l’A320neo en Afrique grâce à Air Côte d’Ivoire, qui a signé pour deux exemplaires plus deux A320 de génération actuelle. En Amérique latine, Avianca, qui a souhaité diminuer ses livraisons d’Airbus sur les quatre prochaines années, a par ailleurs converti 3 A320 en autant d’A320neo.

Compte tenu des conversions ou annulations, Airbus enregistre 92 commandes nettes sur les quatre premiers mois de 2016. Malgré un mois d’avril bien rempli, l’avionneur ne retrouve pas ses niveaux de l’année dernière : au 30 avril 2015, il comptabilisait en effet 220 commandes nettes.

Des livraisons à la traîne

Du côté des livraisons, la situation est à l’identique. Depuis le 1er janvier, Airbus a remis 177 appareils à des clients, au lieu de 196 sur les quatre premiers mois de 2015. Les deux modèles les plus récents pâtissent de problèmes différents mais leurs livraisons s’effectuent au compte-goutte : six A320neo et six A350 ont été livrés depuis le début de l’année.

En avril en particulier, Airbus a livré un total de 41 appareils de la famille A320 (dont un seul A320neo, à IndiGo), six A330, deux A350 (à Singapore Airlines et Finnair) et trois A380 (deux à Emirates et un à Etihad Airways). Le constructeur souligne qu’il a livré le mois dernier son premier avion assemblé dans le nouveau centre de Mobile en Alabama, un A321 à JetBlue Airways.

Airbus distancé par Boeing sur les quatre premiers mois

Avec 92 commandes nettes et 177 livraisons sur les quatre mois de 2016, Airbus reste distancé par Boeing sur les deux tableaux : l’avionneur américain comptabilise sur la période 156 commandes nettes et 230 livraisons.

Au 30 avril 2016, le carnet de commandes d’Airbus compte 6.746 appareils restant à livrer, contre 5.720 pour Boeing.

Photo Airbus : premier appareil produit aux Etats-Unis – A321 de JetBlue

Laissez un commentaire