Air Austral prépare l’arrivée du 787 Dreamliner

Air Austral : Boeing 787-8 Dreamliner

Air Austral deviendra dans quelques jours le premier des opérateurs français à mettre en service un Boeing 787, un événement majeur pour la compagnie réunionnaise qui s’y prépare depuis plus d’un an. La directrice de la communication, Stéphanie Bégert, a révélé lors d’une interview avec Air Info les coulisses de l’arrivée du Dreamliner chez Air Austral.

Air Austral a commandé deux 787-8 Dreamliner directement auprès de Boeing en février 2015. Avec ces appareils, la compagnie va effectuer « un saut technologique majeur » , selon Stéphanie Bégert. « Pour une petite compagnie, c’est un vrai challenge qui l’oblige à revoir en profondeur son infrastructure et sa formation technique » . Une équipe de pilotes a déjà suivi une formation théorique et pratique dans les centres de Boeing à Gatwick et Miami. Un gros volet a également porté sur la formation des équipes de maintenance. « Les mécaniciens vont passer de la clef à molette à la tablette » , a résumé la responsable, en expliquant que le Dreamliner est « un avion entièrement numérisé » .

Air Austral deviendra officiellement propriétaire de son premier Boeing 787-8 Dreamliner le 20 mai 2016, a confirmé Stéphanie Bégert. La signature des documents de livraison enclenchera la personnalisation de l’appareil avec le téléchargement des outils nécessaires à son exploitation par Air Austral. Trois commandants de bord effectueront à partir du 21 mai des vols de familiarisation. Le vol de convoyage entre le centre de Boeing à Everett (près de Seattle) et l’aéroport Roland Garros à Saint Denis de La Réunion interviendra dans la foulée, avec une escale à Paris-Charles de Gaulle.

Air Austral : Boeing 787-8 Dreamliner

Air Austral : Boeing 787-8 Dreamliner

A son arrivée à La Réunion, l’appareil sera pris en main par les équipes au sol qui disposeront d’une journée pour se familiariser.

Le premier vol commercial est programmé pour le vendredi 27 mai entre La Réunion et Maurice, a également confirmé Stéphanie Bégert. L’appareil effectuera aussi des rotations vers Antananarivo (Madagascar) et Mayotte pour permettre aux équipes de s’entrainer à l’exploitation du nouvel avion.

Pour assurer que l’entrée en service s’effectue en douceur, « il n’y aura pas de départ et d’arrivée en moins de deux heures pendant la première semaine d’exploitation » , a par ailleurs précisé Jean-Jacques Roy, directeur des opérations au sol.

Le 787 présente en effet la particularité d’être constitué à 50% de matériaux composites. « Contrairement aux avions métalliques où le moindre choc déforme la structure en surface, avec le composite à mémoire de forme on ne voit rien », a expliqué Jean-Jacques Roy. « En aucun cas le matériel de piste ne doit toucher le fuselage. C’est la règle du ‘No touch policy’. Nous allons recourir à une petite astuce en mettant quelqu’un au sol pour positionner précisément le matériel a 5 cm de l’avion » .

Après cette étape de familiarisation, le 787 inaugurera le 10 juin la ligne Mayotte-Paris Charles de Gaulle pour laquelle il a été prévu. Air Austral avait depuis longtemps le projet d’ouvrir cette liaison, nous a confié Stéphanie Bégert. Le Boeing 777-200LR qui a été retiré fin 2015 avait la puissance nécessaire pour opérer sur la courte piste de Mayotte, mais sa capacité en siège était trop importante. « Après avoir cherché l’appareil adéquat, le 787 est apparu comme la bonne solution » , a indiqué la directrice de la communication. « L’Airbus A330neo n’était pas livrable avant plusieurs années. L’A350 était trop gros en termes de capacité » , selon Joseph Brema, le directeur financier d’Air Austral.

Air Austral a opté pour une configuration bi-classe sur son Dreamliner. Le type de sièges est gardé secret jusqu’à la présentation officielle de la cabine. Stéphanie Bégert confirme cependant que ces sièges « au nouveau look » et d’un confort amélioré seront inédits pour la compagnie. L’appareil ne sera pas équipé de Wi-Fi  – en tout cas pour le moment. « C’est une affaire à suivre » , a indiqué la responsable.

Air Austral : Boeing 787-8 Dreamliner

Air Austral : Boeing 787-8 Dreamliner

L’arrivée du Dreamliner entrainera une nouvelle dynamique au sein d’Air Austral. Outre l’ouverture du Mayotte-Paris, la compagnie reprendra son vol direct La Réunion-Bangkok « très prisé par les Réunionnais » à partir du mois d’octobre, après la livraison du deuxième 787. Les Dreamliner permettront de libérer de la capacité sur les 737-800 qui seront utilisés notamment pour maintenir la ligne vers Chennai, populaire auprès de la communauté indienne de La Réunion.

Air Austral complètera la modernisation de la flotte avec l’arrivée cet automne de deux B777-300ER pris en location auprès d’ALC pour une durée de 6 ans et demi. Ces appareils viendront remplacer les deux 777-300ER les plus âgés (F-OSYD et le F-ONOU) qui seront retirés du parc, tandis que le troisième 777-300ER (F-OREU) sera rénové avec de nouvelles cabines.

Air Austral a également définitivement clos le dossier A380. « Un contrat amiable a été conclu avec Airbus il y a peu de temps« , a confirmé Stéphanie Bégert. La compagnie tient à entretenir « de bonnes relations » avec le constructeur car elle va devoir songer dès à présent au renouvellement de la flotte de 777-300ER qui interviendra vers 2022.

2 commentaires sur “Air Austral prépare l’arrivée du 787 Dreamliner

Laissez un commentaire