WestJet inaugure six lignes vers Londres-Gatwick

Aéroport de Gatwick : Boeing 767-300ER de WestJet

La compagnie aérienne canadienne WestJet a lancé à la fin de la semaine dernière de nouveaux services sans escale vers Londres-Gatwick depuis six villes du Canada : Vancouver, Edmonton, Calgary, Winnipeg, Toronto et Saint John’s, représentant 28 vols par semaine dans chaque sens.

WestJet a inauguré le 6 mai 2016 les liaisons depuis Toronto (un vol par jour), Calgary (cinq vols par semaine), et Vancouver (six vols par semaine). Le lendemain, elle a débuté celles au départ de Saint John’s (un vol par jour), Edmonton (2 vols par semaine) et Winnipeg (1 vol par semaine).

Cette expansion significative sur le transatlantique a été rendue possible par l’arrivée de gros-porteurs dans la flotte de la compagnie. À l’exception des vols au départ de St. John’s, qui sont exploités en Boeing 737 NG, tous les vols vers Londres sont en effet opérés avec l’un des quatre Boeing 767-300ER introduits à partir de l’été dernier. Cet appareil est configuré avec 262 sièges, dont 24 en Premium Economie (répartis en rangées de six sièges de front, soit 2-2-2) et 238 en Economie (en rangées de sept sièges de front, soit 2-3-2).

« Le lancement ce weekend d’un service transatlantique à gros porteurs marque une nouvelle ère dans l’histoire de WestJet« , affirme Gregg Saretsky, président et chef de la direction de WestJet. « De nos modestes débuts en qualité de ligne aérienne régionale desservant cinq destinations dans l’Ouest canadien, nous avons évolué pour devenir un transporteur indubitablement international en deux décennies seulement, transportant désormais les Canadiens au-dessus de l’Atlantique Nord pour visiter famille et amis à Londres et plus loin encore » , ajoute-t-il.

Les nouveaux services de WestJet viennent concurrencer directement ceux d’Air Canada, Air Transat et British Airways, déjà présentes sur quasiment toutes les liaisons, à l’exception de celle au départ de Winnipeg qui gagne ainsi sa première ligne transatlantique. Face à cette concurrence, WestJet compte se démarquer notamment avec des prix attractifs. “Depuis trop longtemps, les Canadiens paient bien trop cher leurs vols vers l’Europe, mais aujourd’hui, comme toujours, nous veillerons à régler cette situation” , avait déclaré Bob Cummings, vice-président de WestJet, lors de l’annonce des nouveaux services en septembre de l’année dernière.

Londres-Gatwick devient la troisième destination transatlantique de WestJet. En 2014, la compagnie  a lancé un service de St. John’s à Dublin en Irlande, suivi de celui entre Halifax et Glasgow en Ecosse en 2015.

Outre les 767-300ER, WestJet exploite aujourd’hui une flotte 13 Boeing 737-600, 58 737-700, 43 737-800 ainsi que 27 Bombardier Q400 Nextgen opérés par sa filiale régionale WestJet Encore. Son carnet de commande comprend 25 Boeing 737 MAX 7 et 40 737 MAX 8.

Détails du service sans escale de WestJet entre le Canada et Londres-Gatwick :

Itinéraire

Fréquence

À partir du

Vancouver – Londres

Six vols par semaine

6 mai – 21 oct. 2016

Edmonton – Londres

Deux vols par semaine

7 mai – 22 oct. 2016

Calgary – Londres

Cinq vols par semaine

6 mai (à l’année*)

Winnipeg – Londres

Un vol par semaine

7 mai – 1er oct. 2016

Toronto – Londres

1 vol par jour

6 mai (à l’année)

St. John’s – Londres

1 vol par jour

7 mai – 21 oct. 2016

* Les vols entre Calgary et Londres s’effectueront trois fois par semaine du 3 octobre 2016 au 29 avril 2017.

Photo Aéroport de Gatwick : Boeing 767-300ER de WestJet

 

Laissez un commentaire