Icelandair met en service le Boeing 767

Icelandair : Boeing 767 et 757

Icelandair devient un nouvel opérateur du Boeing 767-300ER : un premier appareil est rentré en service commercial la semaine dernière et sera rejoint par un second cette semaine et par deux autres dans quelques mois. 

La compagnie islandaise a débuté le 02 mai 2016 les opérations commerciales de son premier 767-300ER (immatriculé TF-ISN) avec un vol inaugural entre sa base de Reykjavik et l’aéroport New York-JFK. Depuis, l’avion est également déployé vers Londres-Heathrow.

Le deuxième appareil de ce type (TS-ISO) doit rejoindre la flotte le 15 mai, indique Icelandair dans un communiqué. Boston-Logan, Chicago-O’Hare, Copenhague et Amsterdam seront aussi opérées en 767.

Icelendair a réceptionné ces deux avions l’hiver dernier et les a complètement rénovés avec de nouveaux sièges, un système de divertissement individuel, un éclairage d’ambiance, une connectivité Wi-Fi, « et plus encore » . Leur tout premier vol remonte à plus de quinze ans. Ils étaient alors aux couleurs d’Air New Zealand. Ils sont aujourd’hui configurés pour 262 passagers en bi-classe (25 sièges de classe Affaires répartis en 2-1-2,  237 sièges en Economie en 2-3-2), et permettent à la compagnie d’augmenter de 44% sa capacité sur les lignes où ils sont déployés en comparaison des 757-200 de 183 places.

La flotte d’Icelandair compte à présent 28 appareils – 26 Boeing 757 et donc deux 767-300ER. Un 27e 757 est attendu pour cet été. Depuis 2009, le réseau a pratiquement triplé, avec une capacité qui a été portée à 3,7 millions de sièges contre 1,3 million sept ans plus tôt. Au plus fort de la saison été, la compagnie effectuera jusqu’à 100 départs quotidiens depuis l’Islande, l’Europe et l’Amérique du Nord. Quatre nouvelles destinations ont été annoncées pour 2016 : Paris-Orly, inaugurée fin mars, ainsi qu’Aberdeen, Chicago et Montréal.

Cette croissance a permis à Icelandair d’introduire le 767 dans sa flotte. “L’utilisation d’un seul type d’aéronef s’est révélée très économique pour Icelandair mais quand le réseau et la flotte atteignent une certaine taille, il devient plus facile d’avoir un plus grand éventail d’avions. Les facteurs de charge élevés toute l’année et le nombre limité de créneaux d’atterrissage et de décollage sur certains aéroports ont également contribué à notre décision (de prendre des 767)” , a expliqué Björgólfur Jóhannsson, PDG d’Icelandair Group.

La compagnie aérienne a prévu de renforcer sa flotte avec deux 767-300ER supplémentaires. Un accord a été signé prévoyant leur livraison dans les prochains mois, indique-t-elle le 6 mai. Ils seront également rénovés avec 262 sièges pour une mise en service en 2017.

A terme, le plan de flotte prévoit de remplacer les 757 par neuf 737 MAX 8 et sept MAX 9 livrables entre 2018 et 2021.

Photo Icelandair : Boeing 767 et 757

Laissez un commentaire