Air France-KLM réduit fortement ses pertes au 1er trimestre

Air France et KLM - © KLM

Air France-KLM a publié mercredi des résultats financiers pour le 1er trimestre 2016 en nette amélioration, avec des pertes de 155 millions d’euros, pratiquement quatre fois moins élevées qu’un an plus tôt où elles s’élevaient à 559 millions d’euros. Le groupe a bénéficié de la baisse des prix du carburant.

Air France-KLM reste dans le rouge mais le premier trimestre est traditionnellement le plus faible pour les compagnies aériennes. Le groupe parvient à réduire l’écart avec ses principaux concurrents, notamment Lufthansa qui a publié hier une perte nette de -8 millions d’euros (contre un bénéfice net de 425 millions d’euros au premier trimestre 2015). IAG enregistre quant à lui un bénéfice de 104 millions d’euros (au lieu d’une perte de 26 millions d’euros un an auparavant).

Ce résultat est obtenu avec un chiffre d’affaires stable par rapport au premier trimestre 2015 à 5,6 milliards d’euros (+0,4%). Les coûts d’exploitation ont baissé de 4,9% par rapport à l’année précédente, sous l’effet d’une diminution de la facture carburant (-25,9%). Hors carburant, ces coûts d’exploitation ont augmenté de 2,0%.

La situation de toutes les compagnies aériennes du groupe s’est améliorée. Le résultat d’exploitation d’Air France s’élève à -86 millions, contre -232 millions d’euros un an plus tôt, pour un chiffre d’affaires de 3,5 milliards d’euros, en légère baisse (-0,2%). Celui de KLM est proche de l’équilibre, à -7 millions d’euros contre -183 millions d’euros au 1er trimestre 2015, pour un chiffre d’affaire en augmentation de +1,5% à 2,1 milliards d’euros. Transavia voit également ses pertes se réduire, à -63 millions d’euros, contre -69 millions d’euros un an plus tôt. Son chiffre d’affaires progresse de +9,5% à 160 millions d’euros.

Les autres activités du groupe (maintenance, cargo) voient également leur résultat d’exploitation s’améliorer.

Le PDG d’Air France-KLM, Alexandre de Juniac, s’est félicité de ces résultats du premier trimestre, les meilleurs depuis 8 ans. Ils viennent confirmer le redressement du groupe après un exercice 2015 durant lequel il était revenu au bénéfice.

« Air France-KLM affiche à nouveau au 1er trimestre 2016 une nette amélioration de ses indicateurs financiers avec un résultat d’exploitation en progression significative, tout en poursuivant son désendettement. En dépit d’un environnement difficile marqué notamment par les attentats de Bruxelles, la montée en gamme du produit, les efforts commerciaux et l’adaptation continue de son réseau ont permis au Groupe de limiter le recul de la recette unitaire et de conserver une partie substantielle de l’économie de la facture carburant, tandis que les coûts unitaires hors carburant ont reculé sur le trimestre conformément aux objectifs fixés en début d’exercice. L’ensemble des salariés du Groupe peuvent légitimement se féliciter de voir leurs efforts produire leurs effets. Dans le cadre du plan Perform 2020, nous confirmons notre ambition d’améliorer notre compétitivité dans un contexte global toujours incertain » , déclare le dirigeant dans un communiqué.

Pour les perspectives de l’année, Air France-KLM souligne les incertitudes sur « le prix du carburant, la poursuite de la situation de surcapacité sur différents marchés et le contexte géopolitique et économique dans lequel nous opérons » . En conséquence, le groupe « s’attend à ce qu’une partie significative des économies attendues sur la facture carburant soit compensée dans les trimestres à venir par une pression à la baisse sur les recettes unitaires et un effet de change négatif » .

L’objectif de réduction des coûts unitaires autour de 1 % en 2016 est maintenu.

Air France-KLM a transporté au total près de 19,9 millions de passagers sur les trois premiers mois de l’année 2016, soit +4,6% de plus qu’un an plus tôt.

La flotte au 31 mars 2016 comprend 559 avions, dont 536 en exploitation, soit deux de plus qu’à fin mars 2015. Sur ce total, Air France (y compris HOP!) dispose de 331 appareils, KLM (avec KLM Cityhopper et Martinair) de 171 appareils, et Transavia de 57 appareils.

Photo KLM

 

Laissez un commentaire