L’Airbus A350 se pose à Adelaide et Madrid

Qatar Airways : Airbus A350-900 XWB - Source Qatar Airways

L’Airbus A350 se pose ce mardi sur deux nouveaux aéroports : Qatar Airways inaugure avec lui une liaison vers Adelaide en Australie, et TAM Airlines le déploie sur sa ligne existante vers Madrid.

L’A350-900 XWB de Qatar Airways a atterri le 03 mai 2016 sur l’aéroport international d’Adelaide, salué par le traditionnel canon à eau. La compagnie membre de l’alliance Oneworld relie désormais cette ville du Sud de l’Australie à son hub de Doha-Hamad International à raison d’un vol quotidien. Le départ du Qatar est programmé tous les jours à 20h55 (arrivée à 16h25 le lendemain), le retour d’Adelaide s’effectuant à 21h30 (arrivée à 04h50 le lendemain).

« Ce service direct qui était très attendu marque le début des vols quotidiens de la compagnie aérienne à Adelaide. Il devrait générer pour le tourisme en Australie du Sud une somme estimée à 41 millions de dollars australiens et créer 228 emplois à travers l’Etat » , s’est félicité dans un communiqué Leon Bignell, le Premier ministre de l’Australie du Sud.

C’est également la première fois qu’un vol commercial en A350 se pose en Australie. Akbar Al-Baker, le directeur général de Qatar Airways, explique qu’Adelaide « est un ajout important à notre réseau, et nous sommes heureux d’offrir à la population de l’Australie du Sud, l’appareil le plus moderne dans l’industrie pour les connecter à 38 pays d’Europe, 23 d’Afrique, et 27 destinations au Moyen-Orient » .

La compagnie sera sans concurrence directe entre Doha et Adelaide mais Emirates est déjà présente sur cette destination, comme Cathay Pacific, Malaysia Airlines et Singapore Airlines.

Adelaide devient la quatrième destination de Qatar Airways en Australie, après Melbourne, Perth et Sydney qui a été inaugurée début mars. La compagnie est engagée dans un plan d’expansion dans ce pays, tirant parti de nouveaux accords aériens entre le Qatar et l’Australie.

Compagnie de lancement de l’A350, Qatar Airways dispose à ce jour de huit A350-900 de 319 sièges (36 en classe Affaires et 283 en classe Economie). Ces appareils sont également en service vers Francfort, Munich, Singapour, Boston et Philadelphie. Trente-cinq autres A350-900 doivent rejoindre sa flotte, ainsi que trente-sept A350-1000 (à partir de 2017).

L’A350 de TAM Airlines à Madrid

Airbus / Master films / P. Pigeyre : Airbus A350-900 XWB de TAM Airlines

De son côté, la compagnie aérienne brésilienne TAM Airlines, également membre de Oneworld, déploie désormais l’A350-900 sur quatre des sept fréquences par semaine sur sa liaison entre Sao Paulo-Guarulhos et Madrid-Barajas.

Parti la veille du Brésil, l’appareil se posera le 3 mai dans l’après midi sur l’aéroport de la capitale espagnole. Il sera utilisé pour les vols des lundi, mardi, jeudi et samedi, dont le départ de Sao Paulo est programmé à 22h55 (arrivée à 13h50), le retour de Madrid s’effectuant les mardi, mercredi, vendredi et dimanche à 23h55 (arrivée à 5h25 le lendemain).

D’ici fin mai, TAM Airlines devrait opérer l’A350 tous les jours sur cette liaison, également exploitée par sa partenaire Iberia et ses concurrentes Air Europa (SkyTeam) et Air China (Star Alliance).

TAM a réceptionné son premier A350-900 XWB en décembre 2015, devenant le premier opérateur du type en Amérique latine. Elle exploite aujourd’hui deux exemplaires, également en service vers Miami. A priori, cinq autres A350 sont attendus cette année, avec comme prochaines destinations New York et Orlando en juillet. TAM réceptionnera d’ici 2021 vingt-sept A350 XWB, dont quinze A350-900 et douze A350-1000.

Les trois premiers A350-900 de TAM seront configurés bi-classe pour 348 passagers (30 en classe Affaires et 318 en classe Economie). A partir du quatrième exemplaire, attendu pour le mois de juin 2016, l’A350-900 sera dotée d’une zone Economy Plus offrant plus d’espace pour les jambes : l’appareil disposera alors d’une capacité de 339 sièges (30 en classe Affaires, 63 en Economy Plus et 246 en Economie).

TAM est détenue par le groupe LATAM, également propriétaire de la compagnie chilienne LAN Airlines. En cours d’année, LAN et TAM opèreront toutes les deux sous le nom de LATAM Airlines avec une livrée commune.

Laissez un commentaire