Alitalia réduit ses pertes en 2015

Alitalia : Boeing 777-200ER

Pour la première fois depuis plusieurs années, Alitalia a communiqué vendredi ses résultats financiers et annonce des pertes réduites à 199,1 millions d’euros pour l’exercice 2015, au lieu de 580 millions d’euros un an plus tôt. Il s’agit « d’une première étape vers le retour à la rentabilité en 2017 » , même si « beaucoup reste à faire« , selon la compagnie.

Ce résultat en amélioration de 381 millions d’euros pour l’exercice 2015 marque la première année du plan triennal de restructuration qu’Alitalia a mis en place après l’entrée d’Etihad Airways dans son capital. « Cette performance est en ligne avec les objectifs fixés » , indique la compagnie aérienne italienne.

Selon son président, Luca Cordero di Montezemolo, les résultats d’aujourd’hui montrent que la compagnie contrôle ses coûts « plus efficacement » . Elle est « sur la bonne voie pour redevenir rentable en 2017″ , confirme-t-il. « Tous nos efforts sont axés sur l’atteinte de cet objectif. Peu de compagnies aériennes ont subi un changement aussi radical que la nouvelle Alitalia. Nous respectons notre promesse de créer une compagnie aérienne de classe mondiale » .

Le chiffre d’affaires atteint 3,3 milliards d’euros. Alitalia a transporté 22,1 millions de passagers l’année dernière, avec un coefficient d’occupation des sièges de 76,2%.

De nouvelles procédures opérationnelles ont permis d’atteindre un taux de ponctualité de 80,2% en moyenne sur l’année et un taux de régularité (vols non annulés) de 99,5%. Le nombre de bagages mal acheminés est en baisse de 50%.

La méthode Etihad

Alliance Etihad Airways Partners

Alliance Etihad Airways Partners

Alitalia a mis en place la stratégie de sa maison-mère, Etihad, et renforcé ses partenariats en partage de codes qui ont contribué à hauteur de 235,4 millions d’euros dans la vente des billets.

En particulier, la relation avec la compagnie d’Abu Dhabi a « joué un rôle majeur » : depuis janvier 2015, Alitalia et Etihad Airways ont partagé plus de 450.000 passagers sur leurs réseaux, pour un total de 1,2 million de passagers transportés en partage de codes par Alitalia avec les compagnies membres de l’alliance Etihad Airways Partners.

En parallèle, Alitalia reste membre de SkyTeam, et collabore « notamment avec Delta Air Lines » .

La compagnie aérienne italienne a également réalisé « d’importantes synergies » en termes d’efficacité opérationnelle et de réduction des coûts dans tous les domaines grâce à l’intégration des systèmes, des achats en commun, et la mise en œuvre des meilleures pratiques du secteur avec ses partenaires.

La flotte moyen et long-courrier a été remise à niveau, avec de nouveaux intérieurs et le déploiement du Wi-Fi sur les 122 appareils. Plusieurs  salons sont prévus d’être rénovés selon le concept Casa Italia (Rome et Milan-Malpensa) ou plus simplement modernisés (Milan-Linate, Naples, Venise, Catane et New York).

Les nouveaux changements ont déjà eu un impact positif sur les passagers, estime la compagnie. La part de marché d’Alitalia à destination et en provenance d’Italie a augmenté de quatre points de pourcentage en 2015, pour atteindre 30% selon ses propres chiffres. En avril 2016, la satisfaction globale des clients était de 87%, le niveau le plus élevé jamais enregistré depuis 2012.

« Beaucoup reste à faire »

Alitalia : personnel et nouveau logo

Alitalia : personnel et nouveau logo

Pour autant, Cramer Ball, le nouveau directeur général, admet « qu’il y a encore beaucoup à faire pour atteindre nos objectifs à long terme » .

La compagnie prévoit d’investir un total de 400 millions en 2016 dans la  la flotte, les cabines, la technologie et l’infrastructure. « Notre investissement le plus important à ce jour, et celui qui porte la plupart des fruits, a été l’investissement dans nos personnels » , souligne cependant M. Ball.

Il ajoute :  « Comme toutes les compagnies aériennes, nous sommes confrontés à de nombreux défis macro-économiques. Cependant, l’Alitalia d’aujourd’hui est prête à relever ces défis. Alors que l’investissement est un élément clé de notre stratégie, nous allons nous attacher à réduire les coûts de façon chirurgicale et tirer parti de toutes les opportunités pour réaliser des économies supplémentaires sur le chemin de la rentabilité« .

Deux jours avant la présentation de ces résultats, Alitalia a annoncé son intérêt pour Air Malta, dont elle se propose de racheter 49% du capital dans le cadre de sa croissance future.

Photos Alitalia

Laissez un commentaire