IndiGo réceptionne son 4e Airbus A320neo et réfléchit à la motorisation CFM

IndiGo : A320neo

La low-cost indienne IndiGo vient de réceptionner son quatrième Airbus A320neo équipé de moteurs Pratt & Whitney mais s’intéresse à la motorisation concurrente de CFM International pour de prochains exemplaires.

L’appareil immatriculé VT-ITF a décollé le 29 avril de Toulouse pour un vol de convoyage à destination de l’aéroport Indira Gandhi de Delhi. Avec lui, IndiGo dispose à présent de quatre Airbus A320neo, faisant d’elle le premier opérateur du type devant Lufthansa (deux exemplaires). Sa flotte compte aussi 104 A320.

La compagnie a commandé un total de 430 A320neo. Elle a prévu de motoriser les 150 premiers exemplaires avec les PW1100G de Pratt & Whitney. Mais ces moteurs rencontrent actuellement des problèmes. Le président d’IndiGo, Aditya Ghosh, s’est dit vendredi, « impatient d’entendre ce que d’autres compagnies pensent du moteur CFM quand elles en disposeront » .

Le premier A320neo équipé des moteurs LEAP-1A de CFM doit rentrer en service cet été, apparemment auprès de la low-cost turque Pegasus Airlines, puis en septembre auprès de SAS Scandinavian Airlines. « Ce sera une bonne occasion pour nous de comparer la performance opérationnelle réelle des deux moteurs avant d’arrêter notre choix pour les 280 avions restant en commande » , a déclaré M. Gosh lors d’une conférence téléphonique, selon l’agence Bloomberg.

A cause des problèmes des moteurs Pratt & Whitney, IndiGo a réceptionné en retard son premier A320neo, prévu initialement pour décembre 2015 et finalement livré en mars dernier. Elle devait compter neuf exemplaires à la fin du 1er trimestre 2016. Néanmoins, M. Gosh est « plutôt confiant » que le motoriste parvienne à régler les problèmes d’ici la fin de l’année. Sa compagnie doit recevoir 20 A320neo supplémentaires d’ici mars 2017.

L’A320neo équipé des moteurs de Pratt & Whitney doit attendre sous certaines conditions plusieurs minutes pour rouler après le démarrage, « ce qui impacte notre capacité à rester peu de temps sur les aéroports, une part pourtant essentielle de notre modèle low-cost » , a déploré le président d’IndiGo. En outre, les moteurs renvoient des informations erronées aux pilotes.

IndiGo note cependant que ses A320neo actuels sont 13% plus efficients en carburant que ses A320. Le taux de fiabilité des appareils actuellement en service chez IndiGo et Lufthansa (vols opérés et non annulés) dépasse les 99% , selon une porte-parole de Pratt & Whitney.

Vol de convoyage de l'A320neo VT-ITF le 29/04/2016 - Flightradar

Vol de convoyage de l’A320neo VT-ITF le 29/04/2016 – Flightradar

Photo principale IndiGo : A320neo VT-ITD

Laissez un commentaire