L’aéroport de Bruxelles contraint de modifier son programme de vol

Lucash CC BY-SA 3.0 : piste 25R à l'aéroport de Bruxelles-Zaventem https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Brussels_Airport_Runway_25_R.jpg?uselang=fr

Bonne nouvelle pour l’aéroport Bruxelles-Zaventem : après les attentats de mars dernier, les passagers sont de retour et plus rapidement que prévu. Mauvaise nouvelle : les capacités à l’intérieur des installations provisoires restent limitées en attendant la réouverture du hall des départs dont la date reste incertaine. Du coup, Brussels Airport est contraint de revoir le programme de vol dès lundi, en le plafonnant à 22 vols par heure.  

A compter du lundi 2 mai, certains vols seront avancés ou retardés pour garantir et faciliter la fluidité du passage des voyageurs au départ dans les installations provisoires, a fait savoir jeudi Brussels Airport. Il conseille aux passagers de consulter l’heure exacte de départ de leur vol sur le site de leur compagnie aérienne.

Ce nouveau programme fait suite à l’augmentation du nombre total de passagers par vol qui « augmente plus rapidement que prévu » , explique l’aéroport. L’aérogare peut accueillir jusqu’à 18.000 voyageurs au départ par jour dans ses installations provisoire – à condition que ces passagers soient répartis sur l’ensemble de la journée.

Selon le nouveau programme établi par Belgium Slot Coordination, qui coordonne en Belgique les créneaux de décollage et d’atterrissage, le nombre de vols au départ sera limité à 22 par heure. C’est moins que le nombre de vols en heures de pointe opérés depuis la réouverture début avril, mais cette réduction est nécessaire pour tenir compte de l’augmentation du taux de remplissage des avions : la capacité opérationnelle de 18.000 passagers par jour est atteinte plus vite que prévu.

Avec cette nouvelle répartition du nombre de vols, l’aéroport se donne l’objectif « de conserver le plus de vols possibles, tout en gardant la capacité opérationnelle de 18.000 passagers par jour » .

L’aéroport doit tenir compte tout à la fois des mesures de sécurité en vigueur, de l’augmentation du taux d’occupation des vols et du confort qu’il souhaite offrir à ses passagers.

Dernière phase des travaux de rénovation dans le hall des départs

En parallèle à la mise en place de ce nouveau programme, Brussels Airport débute la dernière phase de préparation technique pour une réouverture provisoire du hall des départs, qui a été fortement endommagé par les attentats terroristes du 22 mars. Les travaux de rénovation progressent rapidement et aboutiront prochainement, assure l’aéroport. La Direction Générale du Transport Aérien (DGTA), la police fédérale et les pompiers devront ensuite délivrer les diverses autorisations pour la réouverture. L’aéroport appliquera également au hall des départs les mesures de sécurité décidées par le Gouvernement fédéral.

La durée de ces préparatifs et de ces rénovations n’est pas encore connue. L’aéroport prévoit en concertation avec les services de sécurité une réouverture partielle pour début mai.

Photo Lucash CC BY-SA 3.0 : piste 25R à l’aéroport de Bruxelles-Zaventem

Laissez un commentaire