Boeing livre son 400e Dreamliner à Scoot

Boeing : 400e 787 à Scoot

La low-cost singapourienne Scoot vient de réceptionner le 400e 787 Dreamliner produit par Boeing.

Ce 787-8 immatriculé 9V-OFE (msn37122) a été livré au centre du constructeur américain à Charleston en Caroline du Sud (Etats-Unis). Après un vol de convoyage, il s’est posé le 28 avril à l’aéroport Singapour-Changi où il sera basé. Il rejoint une flotte comprenant cinq autres 787-8 et six 787-9. En septembre de l’année dernière, Scoot est devenue la première compagnie aérienne dans le monde à opérer une flotte « tout Dreamliner«  .

Cette filiale du groupe Singapore Airlines attend encore cinq 787-8 et quatre 787-9.  Ses 787 sont motorisés par les Trent 1000 de Rolls Royce. Leur configuration est bi-classe, avec une capacité de 335 passagers pour le 787-8 (21 en Premium Economie et 314 en Economie), et de 375 passagers pour le 787-9 (35 en Premium Economie et 340 en Economie).

Au départ de Singapour, Scoot vole vers l’Australie, la Chine, le Japon, l’Arabie Saoudite, la Corée du Sud, la Thaïlande et Taïwan. Elle ouvrira entre mai et octobre 2016 trois destinations en Inde, continuant ainsi d’explorer de nouveaux marchés (Amritsar, Jaipur) ou de remplacer d’autres filiales du groupe (Tigerair à Chennai).

image/photo

Cette 400e livraison du Dreamliner marque également la vitesse avec laquelle Boeing livre cette famille d’avions. Elle intervient en effet quatre ans et sept mois après la toute première livraison du 787. C’était en septembre 2011 auprès d’All Nippon Airways (ANA).

Selon Boeing, aucun autre gros porteur n’a été livré à autant d’exemplaires en aussi peu de temps dans l’histoire de l’aviation.

Le 787 est aussi l’appareil que le constructeur américain a livré le plus rapidement depuis le 727 : il lui avait fallu trois ans et six mois pour remettre 400 exemplaires du fameux tri-réacteur.

Le 787 Dreamliner est un succès commercial : à ce jour, il a été vendu à plus de 1.100 exemplaires auprès d’une soixantaine de clients dans le monde.

Photos Alan Marts / Boeing 

Laissez un commentaire