Qatar Airways monte au capital d’IAG et vise de nouvelles acquisitions

Qatar Airways : Airbus A350-900 XWB - Source Qatar Airways

Qatar Airways a annoncé mercredi que sa participation au capital d’International Airlines Group (IAG), propriétaire de British Airways, Iberia, Vueling et Aer Lingus, atteint désormais près de 12%. La compagnie qatarie confirme en outre son intérêt pour Royal Air Maroc et IndiGo tout en continuant de négocier avec Meridiana.

Qatar Airways a acquis 9,99% d’IAG en janvier 2015, en envisageant d’augmenter sa participation. « IAG représente une excellente occasion de développer davantage notre stratégie vers l’Occident » , expliquait alors la compagnie qatarie. Elle détient à présent presque 12% d’IAG, a indiqué le 27 avril Akbar Al Baker, son directeur général, en marge du salon Arabian Travel Market à Dubai. Qatar Airways est ainsi l’un des principaux actionnaires du groupe ibéro-britannique. Akbar Al Baker a par ailleurs ajouté « qu’IAG est l’une des compagnies aériennes qui réussit le mieux aujourd’hui » , mais n’a pas précisé quand cette participation été augmentée.

Grâce au soutien d’IAG, Qatar Airways a rejoint l’alliance Oneworld en 2013, quand les deux autres groupes européens, Air France-KLM et Lufthansa, s’élevaient contre les compagnies du Golfe, accusées de mener « une concurrence déloyale » en raison des subventions étatiques dont elles auraient bénéficié. Opposées sur ce sujet, Air France-KLM, Lufthansa et IAG se sont néanmoins réunis en début d’année au sein d’une nouvelle association, Airlines 4 Europe (A4E), aux côtés d’easyJet et Ryanair. Mais pour éviter les discordes sans doute, l’ordre du jour de cette association ne prévoit pas d’aborder la question des compagnies du Golfe. Toutefois, le sujet est sur la table de la Commission Européenne, avec l’appui des gouvernements français et allemand.

En Europe toujours, Qatar Airways a signé en février dernier un protocole d’accord avec la compagnie aérienne italienne Meridiana. Cette entente préliminaire a fixé les conditions dans lesquelles Qatar Airways pourrait prendre une participation de 49% maximum dans Meridiana. Akbar Al Baker a précisé le 25 avril que l’avenir de cette transaction dépend des négociations avec les syndicats italiens. Meridiana tente en effet de mettre en place un plan de restructuration prévoyant 750 à 900 suppressions de poste, soit environ la moitié de ses effectifs. Le temps presse : selon le protocole d’accord, Qatar Airways doit prendre position dans le dossier Meridiana avant la fin du premier semestre 2016.

D’ici là, aucune décision ne sera prise sur Royal Air Maroc, aujourd’hui détenue majoritairement par l’Etat du Maroc (et très minoritairement par Air France et Iberia). Qatar Airways compte acquérir entre 25 et 49% du capital de compagnie marocaine. « Une entente a eu lieu sur cette participation entre les gouvernements marocain et qatari » , a indiqué lundi Akbar Al Baker à l’agence Bloomberg. Qatar Airways et Royal Air Maroc sont déjà partenaires et ont renforcé leurs liens en août 2015 avec une extension de leur partage de codes. Par ailleurs, la compagnie marocaine vient de rejoindre AVIOS, le programme de fidélité d’IAG – un pas de plus vers son entrée dans l’alliance Oneworld selon certains analystes.

En outre, Qatar Airways s’intéresse depuis longtemps à la low-cost IndiGo, la première compagnie aérienne indienne par le nombre de passagers transportés. IndiGo a ouvert publiquement son capital plus tôt cette année mais Qatar Airways n’a pu y prendre en part en raison de l’impossibilité pour une compagnie aérienne d’y participer. Si cette restriction est levée, alors « oui, Qatar Airways sera intéressée à nouveau par IndiGo » , a déclaré lundi Akbar Al Baker.

Qatar Airways publiera (pour la première fois) ses comptes en juin prochain, a par ailleurs assuré le dirigeant.

Photo Qatar Airways : Airbus A350-900 XWB – Source Qatar Airways

Laissez un commentaire