Le deuxième vol le plus long du monde devient quotidien

Dallas/Fort Worth Airport : Airbus A380 de Qantas à Dallas

Qantas ajoute une fréquence supplémentaire par semaine à sa liaison entre Sydney et Dallas-Fort Worth, si bien que le deuxième vol le plus long du monde est désormais opéré tous les jours.

Depuis le 26 avril 2016, Qantas relie quotidiennement son hub de Sydney-Kingsford Smith et l’aéroport de Dallas-Forth Worth avec un Airbus A380 quadri-classe de 484 sièges (14 en Première, 64 en Affaires, 35 en Premium Economie et 371 en Economie).

Le départ de Sydney est programmé à 13h00 pour une arrivée à Dallas à 13h35 le même jour, après le passage de la ligne de changement de date. Le retour du Texas s’effectue avec un départ à 22h15 pour se poser en Australie à 06h05 deux jours plus tard. La durée du vol est de 15h35 à l’aller, 16h40 au retour.

Qantas est sans concurrence directe sur cette liaison exploitée en partage de code et en co-entreprise avec American Airlines, sa partenaire de l’alliance Oneworld.

La compagnie australienne a commencé à servir l’aéroport de Dallas-Fort Worth en 2011 avec un Boeing 747-400ER. Cet appareil a été remplacé par un Airbus A380 depuis le 29 septembre 2014, avec une fréquence réduite à six vols par jour. L’ajout d’un septième vol hebdomadaire entraine une augmentation de 16% du nombre de sièges offerts.

Avec une distance de 13.804 kilomètres séparant les aéroports australien et texan, la liaison Sydney-Dallas est actuellement la deuxième plus longue au monde après le Dubai-Auckland d’Emirates (14.216 kilomètres) inauguré en mars 2016, et avant l’Atlanta-Johannesburg de Delta (13.597 kilomètres).

Ce classement sera remis en cause lors du lancement par Qatar Airways d’un service entre Doha et Auckland (14.535 kilomètres) annoncé pour le 3 décembre prochain, ou de l’ouverture d’une ligne Dubai-Panama (13.821 kilomètres) par Emirates mais dont la date reste incertaine (fin 2016, début 2017, aux dernières nouvelles)

Photo Dallas/Fort Worth Airport : Airbus A380 de Qantas à Dallas

Laissez un commentaire