Grève dans les aéroports allemands mercredi : Lufthansa sévèrement touchée

Avions de Lufthansa à l'aéroport de Francfort en mai 2014 - © Lufthansa

A l’appel du syndicat Ver.di, les employés de six aéroports allemands seront en grève demain mercredi 27 avril. Lufthansa doit procéder à près de 900 annulations de vols, environ 60% de son programme.

La compagnie annonce dans un communiqué qu’elle annule l’ensemble de ses vols intercontinentaux ainsi que « de nombreux vols » domestiques et européens au départ de Munich, où elle opèrera en tout et pour tout 90 vols demain.

Les aéroports de Francfort, Düsseldorf, Cologne / Bonn, Dortmund et Hanovre seront également affectés. Le mouvement touchera tout au long de la journée les services d’enregistrement, de la sécurité, de lutte contre le feu et d’assistance au sol. Il devrait cependant cesser à Francfort dès 15h00.

Ce sont ainsi « des dizaines de milliers de voyageurs » qui seront impactés en Allemagne, déplore Lufthansa. Les médias allemands évoquent près de 90.000 passagers affectés. La grève montre que le transport aérien « a désespérément besoin d’une réglementation sur les conflits sociaux » , estime Bettina Volkens, DRH de la compagnie. Les voyageurs concernés sont prévenus et des mesures commerciales sont prises.

Le syndicat Ver.di demande une augmentation de salaire de 6% pour environ 2,1 millions d’employés de la fonction publique, ainsi qu’une augmentation de 100 euros par mois pour les stagiaires. De nouvelles négociations sont prévues les 28 et 29 avril.

Même si Lufthansa est étrangère aux revendications du syndicat, la grève est un nouveau coup dur pour elle : la compagnie doit affronter de son côté le mécontentement de ses pilotes et PNC alors qu’elle essaie de réduire ses coûts. En novembre 2015, elle a subi la plus longue grève de son histoire, déclenchée par les hôtesses et les stewards. Deux mois auparavant, elle essuyait la 13e grève de ses pilotes depuis avril 2014.

 

Photo © Lufthansa

Laissez un commentaire