Filtres de sûreté : l’aéroport de Singapour teste de nouvelles technologies

© Changi Airports

L’aéroport Singapour-Changi teste actuellement de nouvelles technologies destinées à améliorer l’expérience des voyageurs et l’efficacité des contrôles lors du passage aux filtres de sûreté. 

Aéroport Singapour Changi

Ces essais sont actuellement menés jusqu’à juin 2016 à deux portes d’embarquement du Terminal 3. De nouveaux équipements utilisant une technologie 3D avancée (tomodensitométrie) permettent de contrôler les appareils électroniques, comme les tablettes ou les ordinateurs portables, à l’intérieur des bagages à main. Les passagers n’ont donc plus à les retirer de leur sac avant de passer sous le portique, ce qui fait gagner du temps.

En outre, ces appareils de contrôle sont munis d’un nouveau système pour déployer les bacs : ceux-ci sont présentés simultanément à deux passagers qui peuvent ainsi déposer leurs affaires en même temps. Après utilisation, les bacs sont renvoyés automatiquement au début de la file, si bien que les agents n’ont plus besoin de les remettre en place manuellement. De plus, les bagages nécessitant une inspection détaillée sont routés vers une file séparée, ce qui rend le flux des passagers plus rapide.

Enfin, pour les passagers eux-mêmes, l’aéroport teste un nouveau scanner corporel utilisant la technologie des ondes millimétriques. Après avoir retiré les objets métalliques de leurs poches, les voyageurs passent à travers la machine pour être scannés en quelques secondes. Si un élément suspect est détecté, l’agent de sécurité peut voir son emplacement sur l’écran de contrôle. L’image du corps, qualifiée de « non invasive » , peut être zoomée pour contrôler l’objet suspect. Si rien n’est détecté, l’écran affiche simplement « OK » et le passager continue son chemin. L’aéroport assure que la technologie utilisée ne pose pas de risques pour la santé des personnes et respecte les normes établies par les autorités sanitaires des Etats-Unis et du Royaume-Uni.

Singapour-Changi décidera de la mise en oeuvre de ces nouveaux systèmes après avoir évalué leur efficacité au travers des données recueillies et des commentaires des passagers.

Photos © Changi Airport

Laissez un commentaire