A320neo : Qatar Airways « très insatisfait » d’Airbus

Airbus A320neo en vol - © Airbus / Master Films / H. Goussé

Le directeur général de Qatar Airways s’est montré particulièrement critique au sujet du nouvel Airbus A320neo dont il refuse toujours de prendre livraison tant que les problèmes du moteur Pratt & Whitney ne sont pas entièrement résolus. Lassé d’attendre, il envisage l’annulation de quelques commandes qu’il remplacerait par des 737 NG de Boeing avec lequel il dit discuter.

Qatar Airways est « un client très insatisfait » , a martelé lundi Akbar Al Baker lors du salon Arabian Travel Market. Le dirigeant s’était déjà plaint le mois dernier que les moteurs Pratt & Whitney de l’A320neo n’avaient pas suffisamment été testés pour les climats chauds. A cela s’ajoutent maintenant des problèmes sur les logiciels et les systèmes hydrauliques de ces appareils, notamment un bruit accru généré par une pompe hydraulique particulièrement perceptible par les passagers quand l’appareil roule avec un seul moteur pour économiser du carburant. Déjà notable sur d’autres Airbus, le phénomène serait accentué sur l’A320neo, bien que la low-cost indienne IndiGo, qui exploite à ce jour trois appareils de ce type, n’ait rien trouvé à y redire, selon l’agence Reuters.

Pour Qatar Airways, pas question de basculer sur la motorisation CFM, également disponible sur l’A320neo mais pas avant l’année prochaine en raison des livraisons qu’Airbus doit effectuer à d’autres compagnies aériennes à partir du milieu de l’année. « Nous ne pouvons pas attendre » , a déclaré Akbar Al Baker. « Cela ne nous pose pas de problèmes d’introduire un nouveau type d’appareil aussi longtemps que nos plans d’expansion sont satisfaits. Les moteurs CFM sont une option possible pour nous mais sur 737 » , a menacé le dirigeant, rajoutant qu’il pourrait prendre 4 à 6 exemplaires de l’appareil américain cette année, cité par Reuters.

Qatar Airways a prévu d’augmenter de 30% ses capacités cette année. Elle attend au total la réception échelonnée sur plusieurs années de 36 A320neo et 14 A321neo.

Les problèmes des moteurs Pratt & Whitney auraient conduit Airbus à envisager de ralentir la production de l’A320neo en 2016 : au lieu de huit exemplaires par mois (voire dix en juillet), la cadence serait ramenée à quatre par mois jusqu’à l’été au moins, selon Aviation Week. Plus d’une dizaine d’appareils auraient été assemblés et resteraient en attente de leur livraison.

Les premiers A320neo motorisés par les LEAP-1A de CFM doivent quant à eux rentrer en service en juillet auprès de Pegasus Airlines, selon Reuters qui cite des sources proches du dossier. A ce stade, l’information n’est pas confirmée, mais la low-cost turque a annoncé le mois dernier qu’elle recevrait « très prochainement » ses premiers exemplaires sur 75 commandés et 25 en option.

Photo Airbus A320neo en vol – © Airbus / Master Films / H. Goussé 

Laissez un commentaire