A New York, Ethiopian Airlines desservira Newark et non JFK

byeangel CC BY-SA 2.0 : Boeing 787-8 Dreamliner d'Ethiopian Airlines https://commons.wikimedia.org/wiki/File:ET-AOQ_-_Ethiopian_Airlines_-_Boeing_787-8_Dreamliner_-_PEK_(18123480165).jpg?uselang=fr

Ethiopian Airlines a confirmé vendredi son retour cet été à New York (Etats-Unis), via Lomé (Togo), mais elle opèrera en définitive à l’aéroport Newark-Liberty, au lieu de John F. Kennedy comme annoncé précédemment.

A compter du 3 juillet 2016, la compagnie éthiopienne reliera son hub d’Addis Abeba-Bole International et l’aéroport Newark-Liberty près de New York, avec une escale intermédiaire à Lomé-Gnassingbé Eyadema, selon trois fréquences hebdomadaires en Boeing 787-8 Dreamliner d’une capacité de 270 sièges (24 en classe Affaires et 246 en Economie).

Les départs d’Addis Abeba sont programmés les mardis, jeudis et dimanche à 09h45 pour arriver à Lomé à 12h00, d’où l’avion repartira à 13h00 pour se poser finalement à New York à 19h15. Dans l’autre sens, les départs de New York s’effectuent les mêmes jours à 21h15 pour arriver à Lomé à 11h30 le lendemain. De là, le vol continuera à 12h30 pour se poser à Addis Abeba à 21h15.

Ethiopian Airlines sera seule sur la ligne Addis Abeba – Lomé – New York mais elle apportera une concurrence indirecte à plusieurs transporteurs qui relient New York à l’Afrique, notamment Arik Air (depuis Lagos), Delta (vers Accra, Dakar), Egyptair (Le Caire), Royal Air Maroc (Casablanca), South African Airlines (Johannesburg), sans compter les compagnies européennes ou du Golfe qui proposent des liaisons entre l’Afrique et les Etats-Unis, dont New York, via leurs hubs respectifs.

Le nouveau service avait déjà été annoncé en janvier dernier, mais les vols devaient s’effectuer vers l’aéroport New York-JFK. Aucune explication n’est donnée par Ethiopian Airlines à cette modification de programme, qui pourrait être liée à la difficulté d’obtenir à JFK des créneaux horaires adaptés. Newark est par ailleurs le hub de United Airlines, sa partenaire au sein de Star Alliance.

Pour Ethiopian, il s’agit d’un retour à Newark, une destination suspendue en 2004. Elle avait préféré desservir Washington. Sur le continent américain, la compagnie vole aujourd’hui non seulement vers la capitale des Etats-Unis, mais aussi vers Los Angeles (via Dublin), Toronto et Sao Paulo. Newark sera la 93e destination de son réseau.

La compagnie éthiopienne poursuit son expansion après une année 2015 marquée par l’arrivée de dix nouveaux avions, l’ouverture de huit nouvelles destinations, et des profits record.

new-work-to-newark.png

Photo byeangel CC BY-SA 2.0 : Boeing 787-8 Dreamliner d’Ethiopian Airlines

Laissez un commentaire