Grève sauvage du contrôle aérien belge : des dizaines de vols annulés ce mercredi à Bruxelles

JVL CC BY-SA 2.5 : Aéroport de Bruxelles Zaventem

Un mouvement social de contrôleurs aériens belges commencé hier sans préavis se poursuit ce mercredi avec pour conséquence d’entrainer l’annulation de dizaines de vols à l’aéroport de Bruxelles-Zaventem, dix jours après sa réouverture et trois semaines après les attentats.

Belgocontrol, l’organisme belge en charge de la navigation aérienne, reste touché ce mercredi 13 avril par un mouvement social qui a débuté hier dans l’après-midi. Des contrôleurs aériens sont portés malades. Cette grève qui ne dit pas son nom a pour conséquence de réduire les capacités à l’aéroport de Bruxelles-Zaventem entre 10 et 15 vols par heure, au lieu de 76 théoriquement.

En cause, un accord intervenu le 12 avril en commission paritaire de Belgocontrol dans un conflit social qui était en cours. « Cet accord ne satisfait pas la Guilde des contrôleurs aériens. C’est pourquoi elle mène des actions collectives. Leurs membres signalent qu’ils sont malades et déclarent qu’ils ne sont pas aptes à exercer leurs fonctions » , explique Belgocontrol dans un communiqué. L’organisme appelle ce mercredi les syndicats traditionnels à remplacer les travailleurs absents.

Les perturbations sur le trafic aérien ont commencé mardi vers 17h00, avec l’annulation d’une centaine de vols à Bruxelles-Zaventem. Ce scénario devrait se renouveler ce mercredi. Pour l’heure, l’aéroport annonce une cinquantaine de vols annulés ce matin, notamment vers Lyon, Toulouse, Strasbourg, mais aussi vers de nombreuses destinations en Europe. Il est recommandé de contacter sa compagnie aérienne en cas de vol aujourd’hui de ou vers Bruxelles. Le statut des vols peut être consulté sur le site de Brussels Airport.

L’incertitude demeure pour le reste de la journée, aussi bien à Bruxelles-Zaventem qu’à Charleroi.

Cette grève sauvage du contrôle aérien belge, qui intervient trois semaines après les attentats de Bruxelles et dix jours après la réouverture de l’aéroport de Zaventem, a été dès hier sévèrement condamnée par l’IATA, l’association internationale des transporteurs aériens : « Cette action des contrôleurs de la navigation aérienne est un coup de poignard dans le dos à l’encontre des compagnies aériennes et du personnel de l’aéroport qui a travaillé si dur pour reconnecter Bruxelles au monde après l’attaque terroriste épouvantable il y a trois semaines. C’est le comble de l’irresponsabilité que d’interrompre un service essentiel et ce, sans avertissement. On ne peut considérer cela que comme un acte malveillant » , a déclaré Tony Tyler, le président de cette association.

Photo JVL CC BY-SA 2.5 : Aéroport de Bruxelles Zaventem

Laissez un commentaire