Air France présente à ses pilotes « un projet final d’accord »

Commandant de bord dans dans un Boeing 777-300ER © Air France

Après des mois de négociations, Air France a adressé dimanche aux deux principaux syndicats de pilotes, le SNPL France Alpa et le SPAF, « un projet final d’accord »  pour améliorer la productivité. En contrepartie, la compagnie promet un retour à la croissance.

Air France demande à ses pilotes d’accepter une rémunération horaire inférieure à ce qu’elle est actuellement, accompagnée d’une augmentation de 5 à 10% du nombre d’heures de vol d’ici 2020, en fonction du type d’appareil.

Selon Frédéric Gagey, le PDG de la compagnie, les salaires des pilotes ne baisseront pas, car la baisse de leur rémunération horaire sera compensée par le nombre plus élevé d’heures de vol.

En contrepartie, Air France promet un retour à la croissance pour l’activité long-courrier, avec l’engagement d’embaucher plus de 600 pilotes d’ici 2020, dont 50 avant la fin de l’année. Leurs effectifs passeraient ainsi à plus de 3.900 en 2020, au lieu d’environ 3.600 aujourd’hui, en tenant compte des départs. En parallèle, la flotte s’agrandirait de deux avions chaque année entre 2017 et 2020.

La compagnie attend une réponse des syndicats d’ici le 2 mai. Pour l’instant, ceux-ci ne semblent pas convaincus. En 2015, le bureau du SNPL Air France avait d’ailleurs refusé le même type d’accord. Gilles Gateau, le DRH d’Air France, estime pour sa part que ce projet soumis à signature est « une solution de compromis » .

Photo : Commandant de bord dans dans un Boeing 777-300ER © Air France 

Un commentaire sur “Air France présente à ses pilotes « un projet final d’accord »

  1. Pour croître il faut d’abord être compétitif et avoir trouvé des opportunités rentables d’expansion… La croissance ne peut pas être un levier de négociation… C’est en baissant les tarifs qu’on voit la demande s’accroître, ce sont les low cost qui sont majoritairement responsables de la croissance du transport aérien en permettant à plus de gens de voyager.

Laissez un commentaire