Malaysia Airlines enregistre un premier mois bénéficiaire

Airbus A380 de Malaysia Airlines - © Malaysia Airlines

Malaysia Airlines a enregistré en février 2016 un premier bénéfice mensuel et vise toujours à revenir à l’équilibre financier en 2018 même si beaucoup reste à faire, a annoncé son directeur exécutif, Christoph Mueller.

Le dirigeant de la compagnie aérienne de Malaisie répondait le 6 avril à une interview. Selon lui, ce premier résultat positif obtenu en février, après des pertes de près de 445 millions d’euros en 2015, est « un signe que les choses sont sur la bonne voie« . Il a ajouté que les recettes s’améliorent tandis que les coûts diminuent.

Cependant, Christoph Mueller a précisé que Malaysia Airlines s’apparentait à un « bateau avec de nombreuses fuites« , pour signaler que beaucoup restait encore à faire avant que la compagnie ne redevienne rentable. « Nous avons 220 projets. Je ne peux pas en choisir un et dire que c’est celui-ci qui permettra de sauver la compagnie aérienne. Il y a de nombreuses choses que nous devons réparer » , a-t-il confié à l’Associated Press. « Mon plus grand problème est qu’une journée ne compte que 24 heures et une semaine seulement sept jours » .

Le dirigeant a aussi confirmé que « l’objectif est l’équilibre financier d’ici 2018 » . La même année, la compagnie recevra les quatre Airbus A350-900 XWB qu’elle prend en location. Les A380, principalement utilisés pour la route de Londres, seront « vraisemblablement » retirés de la flotte à ce moment-là, a-t-il aussi indiqué.

Malaysia Airlines avait déjà noté le mois dernier des premiers signes d’amélioration, aussi bien pour la recette unitaire que pour le remplissage des avions et la ponctualité.

A la suite de plusieurs années de pertes consécutives, aggravées par les deux accidents tragiques de 2014, la compagnie a engagé un plan de restructuration, qui l’a vue se séparer de 30% de ses effectifs, réduire drastiquement son réseau, signer une alliance avec Emirates, retirer l’intégralité de sa flotte de 777, tout en essayant de changer la culture d’entreprise et en renégociant de nombreux contrats avec les fournisseurs. Le fonds souverain de la Malaisie, Kazanah, qui la détient en totalité depuis le début 2015, a prévu d’injecter environ 1,5 milliard d’euros, sur une base échelonnée.

Photo Airbus A380 de Malaysia Airlines – © Malaysia Airlines

Laissez un commentaire