Boeing prévoit plus de 4.500 suppressions de postes

Boeing : ligne d'assemblage du 777 à Everett

Boeing va supprimer d’ici fin juin environ 4.000 emplois dans sa division aviation commerciale et 550 autres dans son unité d’essais afin d’améliorer sa compétitivité et regagner des parts de marché.

Le constructeur aéronautique américain a précisé le 29 mars 2016 que ce plan de réduction des effectifs se ferait sans départs contraints, sauf « en dernier recours » .

Pour la division aviation commerciale, il prévoit ainsi 1.600 suppressions de postes par le biais de départs volontaires, et 2.400 autres en ne remplaçant pas des postes devenus vacants.  Ce plan inclut des postes de direction et d’encadrement.

L’unité d’essais, qui compte environ 5.700 emplois, verra quant à elle fondre ses effectifs d’environ 10%.

Au total, Boeing va supprimer d’ici la fin du premier semestre environ 2,8% des 161.000 postes qu’il comptait au 31 décembre 2015.

L’avionneur a pourtant enregistré un chiffre d’affaires en augmentation de 6 % l’année dernière, pour atteindre le montant historique de 96,1 milliards de dollars grâce à un nombre record de livraisons d’avions commerciaux (762 appareils livrés).

Mais en termes de commandes, il est devancé depuis plusieurs années par Airbus qui se montre agressif sur les prix et les produits.

« Nous avons besoin d’une flexibilité suffisante pour gagner des campagnes de ventes essentielles et d’une marge assez large pour investir dans de nouveaux avions et de nouveaux services« , a expliqué aux employés la semaine dernière Ray Conner, le directeur exécutif de Boeing aviation commerciale.

L’avionneur cherche à réduire ses coûts et augmenter sa productivité.

Photo Boeing : ligne d’assemblage du 777 à Everett 

Laissez un commentaire