Attentat à l’aéroport de Bruxelles : au moins 11 morts

Bruxelles aéroport explosion 22 marsDeux explosions ont retenti le 22 mars au matin dans l’aéroport Bruxelles-Zaventem, faisant au moins onze morts et des dizaines de blessés selon un bilan provisoire. Les autorités ont immédiatement procédé à l’évacuation et à la fermeture de l’aéroport. Le trafic aérien est suspendu.

Brussels Airport a aussitôt confirmé les deux explosions en précisant que le bâtiment était évacué. « Ne vous rendez pas à l’aéroport » , a-t-il demandé.

Selon les médias belges, les détonations ont été entendues vers 08 heures. Elles se seraient produites à l’intérieur du hall des départs. Des « cris en arabe » ont retenti dans le hall et des coups de feu ont été tirés avant les explosions, selon l’agence Belga. Il s’agit d’un attentat suicide, a indiqué le procureur du roi de Belgique dans le courant de la matinée.

Un bilan officiel encore provisoire fait état de 11 morts et des dizaines de blessés. A l’intérieur du terminal, les dégâts sont considérables. Le plafond semble écroulé sous l’effet de l’explosion.

Eurocontrol a annoncé à 08h30 la fermeture de l’aéroport « jusqu’à nouvel ordre » . Aucun avion ne décolle ni n’atterrit depuis le premier aéroport belge, qui devrait rester fermé au moins jusqu’à mercredi 06h00 selon les autorités. Les vols actuellement à l’arrivée sont déroutés vers Charleroi, Liège, Lille, Paris-Orly, Paris-Charles de Gaulle ou encore Dusseldorf.

Au centre de Bruxelles, une explosion est survenue vers 09h00 dans la station de métro Maelbeek, proche des institutions européennes.

Le niveau d’alerte est passé à 4 (le maximum) sur l’ensemble de la Belgique, a annoncé le ministre de l’intérieur belge, Jan Jambon.

La sécurité est renforcée dans plusieurs aéroports européens, notamment à Paris (Orly et Charles de Gaulle), Toulouse, Francfort. Pour sa part, ADP previent que des délais supplémentaires sont à prévoir.

Laissez un commentaire