Crash de Flydubai : la deuxième boite noire exploitable, une nouvelle vidéo de l’accident

Boeing : 737-800NG de Flydubai

Tandis que l’enquête sur le crash du Boeing 737-800 de Flydubai à Rostov-sur-le-Don suit son cours, l’Interstate Aviation Committee (MAK), l’autorité russe en charge des investigations, a confirmé que l’enregistreur de voix dans le cockpit pouvait être lui-aussi exploité. Par ailleurs, une nouvelle vidéo a été diffusée montrant la chute de l’appareil.

Le MAK a poursuivi lundi son examen des deux boites noires. Ses experts, aidés d’homogues français et des Emirats Arabes Unis, ont commencé à déchiffrer et à analyser les informations de l’enregistreur des paramètres de vol (FDR).

Quant à l’enregistreur de voix dans le cockpit (CVR), bien que « sérieusement endommagé » , il pourra être exploité également. Les spécialistes « ont retranscrit toutes les informations enregistrées à bord de l’aéronef jusqu’à ce qu’il entre en collision avec le sol. La qualité de l’enregistrement est bonne. Les experts ont commencé à analyser les données de transcription – les conversations de l’équipage » , a fait savoir le MAK le 21 mars.

L’équipe va à présent travailler sur le décodage, l’analyse, et la synchronisation des informations provenant des deux enregistreurs de vol, des radars et des informations météorologiques.

Les enquêteurs commencent également à recueillir et analyser les documents sur la navigabilité de l’aéronef, sa maintenance et la formation des équipages.

Plusieurs pistes sont envisagées pour expliquer l’accident : “une erreur de pilotage, un problème technique, de mauvaises conditions météo, et autres” , a rapporté hier l’agence TASS, tout en précisant qu’aucune théorie ne pouvait être établie avec certitude pour le moment.

Une nouvelle vidéo

Filmée par une caméra de surveillance, une nouvelle vidéo, diffusée sur Youtube, témoigne de la descente rapide de l’appareil, que l’on voit surgir de la couche nuageuse. Le 737 n’était apparemment pas en feu avant qu’il n’entre en collision avec le sol.

Selon des sources proches de l’enquête citées par l’agence TASS, “L’avion a heurté le bord gauche de la piste presque à la verticale, à un angle de 60 degrés” . L’équipage venait de remettre les gaz après une seconde tentative d’atterrissage sur l’aéroport de Rostov-sur-le-Don par mauvais temps. Il a soudainement commencé à tomber avec une vitesse verticale qui a atteint 21.000 pieds (6.400 mètres) par minute, selon les données du site Flightradar24.

Le vol FZ981 s’est écrasé à Rostov-sur-le-don le 19 mars avec 55 passagers et 7 membres d’équipage à bord. Il s’agit du premier accident mortel impliquant la compagnie aérienne Flydubai.

Photo Boeing : 737-800NG de Flydubai

Laissez un commentaire