KLM reçoit son premier Embraer E175

KLM : Embraer 175+

KLM Cityhopper a accueilli dimanche son premier Embraer E175 « amélioré » , ou E175+. Avec ce nouvel appareil, la compagnie va rehausser ses performances en termes de consommation de carburant et de respect de l’environnement.

Ce premier E175 s’est posé le 20 mars 2016 à l’aéroport Amsterdam Schiphol après un vol de convoyage en provenance de l’usine d’Embraer à São José dos Campos au Brésil. L’E175 est un nouveau type d’appareil pour KLM. En outre, elle devient la première compagnie européenne à disposer de la variante E175+ , dotée d’ailerons en bout d’aile et d’autres améliorations qui réduisent de 6,4% la consommation de carburant par rapport à l’E175 « classique » , sur un vol typique.

KLM Cityhopper recevra d’ici 2018 les dix-sept E175 qu’elle a commandés. En tenant compte des trente E190 actuellement en service, elle exploitera alors la plus grande flotte d’Embraer en Europe. En parallèle de l’arrivée des E175, la compagnie va commencer à retirer ses Fokker 70, un processus qui sera terminé d’ici 2018, selon ses plans actuels.

« Le programme d’expansion de la flotte est étroitement lié aux nouvelles destinations que KLM ajoute cet été » , souligne Boet Kreiken, directeur de KLM Cityhopper. « De plus, avec notre nouvelle flotte, nous pouvons être plus flexibles et nous pourrons accroître notre capacité, si nécessaire » , ajoute-t-il.

Selon Paulo Cesar Silva, Président-directeur général d’Embraer, « l’E175 procurera un confort amélioré aux passagers, déjà habitués à l’E190 » . Les deux avions bénéficient en effet des mêmes aménagements, si ce n’est que l’E175 offre 88 sièges, contre 100 pour l’E190.

La transition vers une flotte « tout Embraer » représente plusieurs avantages pour KLM. Ses équipages peuvent voler à la fois sur l’E175 et l’E190, les deux avions étant équipés de cockpits identiques et appelant les mêmes procédures.

Par ailleurs, l’E175 est 18% plus économe en carburant que le Fokker 70, si bien qu’il rejette18% de moins de dioxyde de carbone, ce qui permettra à KLM d’atteindre son objectif de réduire de 20% ces émissions polluantes d’ici 2020.

Le premier vol commercial de l’E175 est programmé pour le 27 mars prochain, entre Amsterdam et Stavanger en Norvège. Les autres destinations prévues incluent Bruxelles, Ålesund, Torp Sandefjord, Turin, et Manchester. A terme, l’E175 volera sur toutes les destinations européennes qu’opère KLM Cityhopper pour le compte de KLM.

Photo KLM : Embraer 175+