Avec Simply, Air Caraïbes se met au low-cost sur son réseau régional

Konstantin von Wedelstaedt GNU FDL 1.2 - ATR72 d'Air Caraïbes à Fort-de-France

Air Caraïbes a lancé le 11 mars Simply, une nouvelle marque commerciale dédiée à son réseau régional. S’inspirant du modèle low-cost, cette initiative vise à redynamiser les liaisons inter-îles aux Antilles. L’arrivée d’un ATR supplémentaire est annoncée pour novembre 2016.

Air Caraïbes Simply est avant tout une nouvelle politique tarifaire « plus agressive » . Selon la compagnie qui opère depuis la Guadeloupe, il s’agit de « dynamiser les trafics entre les îles de la région et ouvrir les voyages à tous les Antillais » . Ainsi les billets allers simples sont désormais proposés à partir de 59 euros entre Pointe-à-Pitre et Fort-de-France (69 euros entre Pointe-à-Pitre et Saint Martin, 89 euros entre Fort-de-France et Saint Martin, ou encore 139 euros entre Pointe-à-Pitre et Saint-Domingue). A partir de ce tarif de base, le passager pourra ajouter de nombreuses options : compter par exemple 15 à 20 euros par trajet pour un bagage enregistré en soute et 2 euros pour choisir son siège. « Une stratégie inspirée du modèle low-cost, une tendance de transport qui se généralise dans le monde de l’aérien et qui est aujourd’hui plébiscitée par les voyageurs » , indique Air Caraïbes.

Avec Simply, la compagnie entend aussi consolider sa « position de leader » sur le trafic inter-îles où elle a transporté 330.000 passagers en 2015. Sa part de marché atteint 54% entre Fort de France et Pointe à Pitre et 59% entre les Antilles et Saint Martin-Grand Case. « Mais cette stabilité ne nous satisfait pas, d’où un ambitieux programme de relance de l’activité régionale » , explique-t-elle. Autre chiffre communiqué, la ponctualité : 3 vols sur 4 ont été à l’heure sur l’année 2015.

Simply marque aussi la modernisation des activités régionales d’Air Caraïbes, qui veut adopter un profil « high tech » et « innovant » . La reconnaissance du client entre tous les différents canaux de ventes sera mise en place pour simplifier la réservation et améliorer le suivi. Dans les aéroports, la signalisation des Bornes Libre Services sera accentuée. Un meilleur accès au Wi-Fi est proposé en salle d’embarquement pour faciliter notamment le téléchargement de la presse sur l’application iZipress. Cerise sur le gâteau, le Wi-Fi sera également bientôt proposé à bord de la flotte d’ATR.

Celle-ci comptera d’ailleurs un appareil supplémentaire : Air Caraïbes acquiert un nouvel ATR72-600 dont l’arrivée est prévue pour novembre 2016. La flotte régionale comptera alors 4 ATR.

La compagnie annonce un renforcement de ses fréquences : « Air Caraïbes Simply entend se focaliser sur le réseau court-courrier, le cœur de son activité, à savoir les axes Fort-de-France <> Pointe-à-Pitre <> Saint-Martin mais aussi Sainte-Lucie et Saint-Barthélémy. De nouvelles fréquences seront ajoutées en période de pointe sur ces axes » ,indique-t-elle.

La compagnie doit en outre présenter cette semaine sa nouvelle offre low-cost pour le réseau transatlantique entre la métropole et les Antilles.

Photo Konstantin von Wedelstaedt GNU FDL 1.2 – ATR72 d’Air Caraïbes à Fort-de-France

 

Laissez un commentaire