IndiGo devient le deuxième opérateur de l’A320neo

Indigo : livraison du premier Airbus A320neo

La low-cost indienne IndiGo a réceptionné jeudi son premier Airbus A320neo, devenant le deuxième opérateur de l’appareil après Lufthansa.

IndiGo a pris livraison le 10 mars à Toulouse de son premier A320neo. Après le transfert de titre formalisé dans l’après-midi, l’appareil s’est envolé dans la soirée vers Delhi. La low-cost s’est félicitée de l’arrivée dans sa flotte d’un appareil « respectueux de l’environnement, moins bruyant et moins polluant » . « Le ciel de l’Inde va tourner au vert » , a ajouté la compagnie sur son compte Twitter. Airbus assure que l’A320neo est en effet 15% plus efficace que l’A320 de génération actuelle en matière de consommation de carburant.

Cette première livraison marque le début d’une phase d’expansion sans précédent pour IndiGo, déjà première compagnie indienne par le nombre de passagers transportés. Elle attend 430 A320neo, un record historique qui fait d’elle le premier client d’Airbus pour ce type d’appareil, devant une autre low-cost asiatique, la malaisienne Air Asia. Opérant aujourd’hui 102 A320, Indigo s’apprête ainsi à plus que quadrupler sa flotte dans les années qui viennent. Dans l’immédiat, IndiGo attend 24 A320neo entre mars 2016 et mars 2017 (au lieu de 26 prévus initialement).

Le premier A320neo devait lui être livré le 30 décembre dernier, mais le constructeur a repoussé indéfiniment la date de livraison à moins de quinze jours de l’échéance. Il évoquait alors des problèmes d’ordre « industriel » , vraisemblablement liés aux moteurs Pratt & Whitney PW1100G équipant l’appareil. Ce report a embarrassé la compagnie aérienne, qui comptait sur l’arrivée de ses premiers A320neo pour augmenter ses capacités conformément à son plan de croissance. IndiGo n’aura finalement attendu l’A320neo que deux mois, mais les moteurs de l’avion qu’elle vient de réceptionner restent affectés pour le moment de restrictions opérationnelles. Celles-ci ont d’ailleurs conduit Qatar Airways, qui devait être la compagnie de lancement, à refuser la livraison de ses premiers exemplaires jusqu’à temps que Pratt & Whitney solutionne le problème rencontré. Le motoriste espère apporter un correctif d’ici le mois d’avril. Dans l’intervalle, Lufthansa a été promue début janvier compagnie de lancement de l’A320neo en acceptant de réceptionner son premier appareil.

IndiGo devient ainsi le deuxième opérateur du type, un honneur qui symbolise aussi la présence d’Airbus en Inde : le constructeur y détient plus de 70% de part de marché sur les avions commerciaux.

Photo Indigo : livraison du premier Airbus A320neo

Laissez un commentaire