American Airlines ouvre une deuxième ligne vers Hong Kong

American Airlines : Boeing 777

American Airlines ouvrira en septembre un service entre Los Angeles et Hong Kong, une ville qu’elle reliait déjà à Dallas-Fort Worth, continuant d’ajouter des liaisons trans-pacifiques depuis l’aéroport californien.

A compter du 7 septembre 2016, la compagnie américaine membre de l’alliance Oneworld, opèrera un vol quotidien entre son hub de Los Angeles et l’aéroport international de Hong Kong avec un Boeing 777-300ER tri-classe de 310 sièges, soit 8 en Première classe, 52 en classe Affaires et 250 en classe Economie dont 30 dans l’espace Main Cabin Extra offrant plus d’espace pour les jambes.

Le départ de Los Angeles est prévu à 01h55 (arrivée à 08h10 le lendemain après le passage de la ligne de changement de date), le retour de Hong Kong s’effectuant à 20h20 (arrivée à 18h40 le même jour). Les réservations ouvriront le 20 mars.

Ce nouveau service sera effectué dans le cadre de la co-entreprise avec Japan Airlines et viendra concurrencer directement celui opéré aujourd’hui par Cathay Pacific.

« Cette route permet de connecter nos clients à Los Angeles avec l’un des marchés d’affaires les plus importants au monde et offre des correspondances pratiques pour d’importantes destinations sur les deux rives du Pacifique, aussi bien pour les affaires que pour les loisirs » , explique Andrew Nochlla, directeur du marketing chez American Airlines.

Ce faisant, la compagnie continue de se renforcer à Los Angeles, où elle a annoncé en janvier 2016 toute une série de liaisons domestiques (Kansas City, Minneapolis/Saint Paul, Portland, Seattle, Tampa, pour n’en citer que quelques unes). « Les clients nous ont fait savoir qu’ils voulaient plus de services vers de nouvelles destinations » , confie le directeur marketing. Surtout, le vol Los Angeles-Hong Kong sera la quatrième liaison trans-pacifique lancée par la compagnie depuis Los Angeles en l’espace de quelques mois, après Sydney en décembre 2015, Tokyo-Haneda en février 2016, et Auckland en juin prochain.

Hong Kong deviendra par ailleurs la deuxième escale chinoise d’American Airlines servie depuis Los Angeles, après Shanghai-Pudong.

Présente dans la ville californienne depuis 80 ans et avec près de 200 départs quotidiens, la compagnie se présente comme le premier opérateur sur l’aéroport de Los Angeles. Elle dispose aussi de hubs à Charlotte, Chicago, Dallas/Fort Worth, Miami, New York, Philadelphie, Phoenix et Washington, desservant ainsi 350 destinations dans 50 pays.

Laissez un commentaire