Cathay Pacific : bénéfice en hausse de 90% et A350 à nouveau retardé

Cathay Pacific : nouvelle livrée sur Boeing 777-300ER - Source Cathay Pacific

A l’occasion de la présentation de ses résultats pour l’exercice 2015, la compagnie aérienne Cathy Pacific annonce le 9 mars un bénéfice en augmentation de plus de 90% et une livraison à nouveau retardée pour son premier Airbus A350-900 XWB puisque désormais fixée dans le courant du mois de mai.

Cathay Pacific enregistre un bénéfice de 6 milliards de dollars de Hong Kong (704 millions d’euros) pour 2015, soit une augmentation de 90,5% par rapport à 2014. Ce résultat est obtenu avec un chiffre d’affaires en baisse de -3,4% à 102,3 milliards de dollars de Hong Kong (douze milliards d’euros). « La performance du Groupe en 2015 a été meilleure qu’en 2014, l’entreprise ayant bénéficié  des faibles prix des carburants » , explique son communiqué.

La facture carburant est en effet en baisse de 37,8% (avant effet de couverture), et ce malgré l’augmentation du trafic liée au renforcement des fréquences et à l’ouverture de nouvelles lignes (Zurich en mars, Boston en mai et Dusseldorf en septembre 2015 pour Cathay Pacific; Tokyo-Haneda en mars et Hiroshima en août 2015 pour la filiale régionale Dragonair), plus nombreuses que celles suspendues (Moscou et Doha).

Au total, la capacité du Groupe a augmenté de 5,9% l’année dernière. Le coefficient d’occupation des sièges gagne 2,4 points de pourcentage à 85,7%. Cependant, les rendements unitaires sont en baisse de 11,4% sous l’effet de plusieurs facteurs négatifs, Cathay Pacific citant « une forte concurrence, la réduction de la surcharge carburant, la fluctuation des cours de change, et l’augmentation de la part du trafic en correspondance » . En outre, si la demande est restée forte pour la classe Economique, elle n’a pas été aussi solide que prévu pour les classes Premium sur long-courrier (elle a cependant augmenté sur les routes régionales).

L’activité cargo est toujours « sous pression » , avec un chiffre d’affaires en baisse de 9,0%, marquée par une demande qui reste faible, « particulièrement sur les routes européennes » .

Hors carburant, les dépenses opérationnelles sont en hausse de 2,3% en 2015, en raison du plus grand nombre de vols réalisés et de l’augmentation du nombre d’employés, mais aussi de coûts liés à la congestion de l’aéroport de Hong Kong et aux contraintes du contrôle aérien dans la région de la Grande Chine.

Par ailleurs, les résultats d’Air China (dont Cathay Pacific détient 20%) ont bénéficié au Groupe « de façon nettement plus importante » en 2015 qu’en 2014.

Pour 2016, Cathay Pacific a programmé l’ouverture de Madrid en juin et de Londres Gatwick en septembre.

Airbus A350 de nouveau retardé

Cathay Pacific précise aussi son plan de flotte. « La livraison du premier A350-900 XWB est programmé en mai 2016 » , indique-t-elle aujourd’hui. Le mois dernier, la compagnie avait annoncé « fin avril » pour l’arrivée de son nouveau fleuron. Elle évoquait alors un problème portant sur « un équipement de la cabine » , sans doute lié aux difficultés actuelles de Zodiac Aerospace à respecter les délais, notamment pour les sièges de la classe Affaires. En revanche, Cathay s’attend toujours à recevoir douze A350-900 en 2016, sur les 22 commandés. Les dix suivants doivent rejoindre sa flotte en 2017. L’appareil sera aménagé avec trois classes de service pour accueillir au total 280 passagers, soit 38 en classe Affaires, 28 en Premium Economie et 214 en Economie.

Cathay Pacific attend aussi 26 A350-1000, livrables pour leur part entre 2018 et 2020.

L’A350-900 servira notamment à remplacer les Airbus A340-300 et 747-400, actuellement en cours de retrait. En 2015, la compagnie a retiré huit de ces quadriréacteurs (quatre pour chaque type). Un A340-300 a aussi quitté le service opérationnel en février 2016, et les trois derniers 747-400 passagers seront retirés de façon anticipée, cette année au lieu de 2017. Quatre 747-400F seront retournés à Boeing d’ici la fin 2016.

Cathay Pacific rappelle aussi qu’elle a pris livraison de son 53e et dernier Boeing 777-300ER commandé en septembre 2015. Elle attend cependant 21 777-9 entre 2021 et 2024, soit un total de 70 nouveaux avions dans les années à venir.

Photo Cathay Pacific

Laissez un commentaire