Alitalia renforce la France et le Liban

Airbus A320 d'Alitalia - CC0 Alf van Beem

Alitalia vient d’annoncer successivement le renforcement de ses opérations vers Marseille, Montpellier et Nice à partir de mai, correspondant à une augmentation de 10% de ses vols vers la France, ainsi que l’ajout le mois suivant de quatre fréquences supplémentaires vers Beyrouth au Liban.

A compter du 1er mai, Alitalia doublera ses fréquences entre Rome-Fiumicino et Marseille-Provence, avec un nouveau service l’après-midi. Les vols seront assurés tous les jours sauf le mardi, avec un départ de Rome à 15h25 (arrivée à 16h50), le retour de Marseille étant programmé à 17h40 (arrivée à 19h05).

En outre, une troisième fréquence hebdomadaire sera ajoutée à compter de la même date entre Rome-Fiumicino et Montpellier-Méditerranée avec un nouveau vol le jeudi, en plus des mardi et dimanche.

Un troisième vol quasi quotidien entre Rome-Fiumicino et Nice-Côte d’Azur sera lancé à compter de juin. Le départ de la capitale italienne est programmé tous les jours sauf le vendredi à 21h50 (arrivée à 23h00), le retour depuis Nice s’effectuant tous les jours sauf le samedi à 07h40 (arrivée à 08h50).

Ces nouvelles fréquences seront opérées en Airbus A319 bi-classe (Affaires et Economie). « Les voyageurs français bénéficieront de transferts plus faciles à Rome vers 26 aéroports dans toute l’Italie et vers 64 destinations en Europe, au Moyen-Orient, en Asie et aux Amériques, y compris les nouvelles destinations longs-courriers, Santiago le 1er mai, et Mexico le 16 juin » , précise Alitalia.

La compagnie réalise en outre 42 vols par semaine entre Paris et Rome et 37 vols entre Paris et Milan. Elle effectuera ainsi dès ce printemps 122 rotations hebdomadaires entre la France et l’Italie, et commercialisera au total 380 vols par semaine entre les deux pays, en tenant compte des partages de codes avec Air France, son alliée au sein de l’alliance SkyTeam.

Liban

La France n’est pas le seul pays visé par l’expansion moyen-courrier d’Alitalia ce printemps : au Liban, Beyrouth sera également renforcée à compter de juin 2016 avec l’ajout de quatre vols par semaine au départ de Rome-Fiumicino, si bien que la compagnie reliera les deux capitales à raison de deux vols par jour.

« L’augmentation du nombre de vols entre Rome et Beyrouth est liée à la forte demande et à une croissance du nombre de voyageurs sur cette liaison » , explique Alitalia. Elle a transporté en 2015 plus de 103.000 passagers entre les deux villes, soit une augmentation 6,0% par rapport à 2014.

La compagnie met aussi en avant les possibilités de correspondances supplémentaires apportées par les nouvelles fréquences.

Alitalia partage par ailleurs ses codes avec Middle East Airlines (MEA), la compagnie aérienne libanaise également membre de SkyTeam. De cette manière, les clients de MEA ont accès depuis Rome aux réseaux domestique et international d’Alitalia.

Photo Airbus A320 d’Alitalia – CC0 Alf van Beem

Laissez un commentaire