Finnair retourne au bénéfice en 2015

Finnair airbus tail 01 lowLa compagnie aérienne finlandaise Finnair enregistre un résultat positif de 89,7 millions d’euros pour l’exercice 2015, contre une perte de -82,5 millions d’euros en 2014. Elle se dit prête à poursuivre sa croissance.

« Nous sommes sur la bonne voie et nous souhaitons désormais accélérer notre croissance et notre rentabilité » , déclare dans un communiqué le directeur général de Finnair, Pekka Vauramo. La compagnie atteint un nouveau record avec plus de 10 millions de passagers transportés en 2015, contre 9,6 millions en 2014. Le chiffre d’affaires a augmenté de 1,7% pour atteindre 2,3 milliards d’euros. Au quatrième trimestre en particulier, traditionnellement une saison creuse, le résultat opérationnel s’élève à 0,8 million d’euro. Il s’agit du 5ème trimestre consécutif en amélioration par rapport à l’année précédente.

Au cours de l’exercice, Finnair a quelque peu réduit sa facture carburant (595 millions en 2015 contre 660 millions l’année précédente), mais la baisse du prix des carburants « ne se reflète pas encore complètement dans nos résultats en raison de notre politique de couverture » , explique le dirigeant. Cependant, « nous estimons que nos coûts liés au carburant vont continuer à baisser au cours des prochains trimestres, et ce malgré l’augmentation de notre volume de trafic, ce qui soutiendra notre performance en 2016″ .

Hors carburant, les coûts opérationnels ont diminué de 2,5% en un an. « Nous visons une croissance rentable, qui requiert non seulement une augmentation du chiffre d’affaires à travers l’introduction de nouvelles liaisons, mais aussi un focus permanent sur le développement rentable de nos services » .

2015 est également marquée par l’arrivée de l’Airbus A350 XWB dans la flotte de la compagnie finlandaise. « Son déploiement nous a permis d’entrer dans une nouvelle phase de croissance » , selon le dirigeant, qui ajoute : « le nouvel A350 fonctionne très bien » . La compagnie a réceptionné trois exemplaires l’année dernière et en attend quatre autres en 2016. Ces appareils « soutiennent notre stratégie de croissance en termes de trafic, en particulier vers l’Asie, à partir de cette année. » Le développement du long-courrier va s’accompagner d’une augmentation du trafic d’apport vers le hub d’Helsinki.

La croissance permet aussi à Finnair de créer de nouveaux emplois : l’année dernière, la compagnie a annoncé qu’elle comptait offrir environ 1.000 nouveaux postes d’ici 2020. En 2015, elle a déjà recruté 200 membres d’équipage et est actuellement dans une phase de recrutement de 450 personnes comprenant des pilotes, des personnels navigants commerciaux et des agents de service au sol.

Finnair termine l’année 2015 avec 46 appareils dans sa flotte d’un âge moyen de 10,1 ans, soit trois Airbus A350, cinq A340, huit A330, onze A321, dix A320 et neuf A319. Le carnet de commande comprend seize autres A350.

La filiale régionale Norra exploite pour sa part 26 avions âgés de 7,2 ans en moyenne, soit douze Embraer E190, deux E170 et douze ATR72.

Finnair est détenue à hauteur de 55,8% par l’Etat de Finlande.

Photo Finnair

Laissez un commentaire