Airbus : l’A350-1000 devient réalité

A350-1000_FAL_Start__6_Airbus a annoncé le 10 février qu’il avait commencé l’assemblage final du premier A350-1000 en vue d’un premier vol avant la fin de l’année.

Airbus prévoit trois exemplaires de l’A350-1000 pour la campagne d’essai d’environ 1.500 heures. Le premier de ces appareils est rentré sur la ligne d’assemblage final à Toulouse « selon le calendrier prévu » , indique le communiqué de l’avionneur, qui confirme un premier vol avant la fin de l’année et une première livraison à la mi-2017.

Airbus doit à présent assurer l’intégration progressive de l’A350-1000 sur la ligne d’assemblage, alors qu’il augmente la cadence de production de l’A350-900 (50 exemplaires prévus cette année contre 14 en 2015). Dans cette optique, trois stations supplémentaires ont été ajoutées. L’ensemble des stations seront utilisées aussi bien pour l’A350-900 que pour l’A350-1000, une solution qui procure « une flexibilité maximale » .

Le premier A350-1000 est actuellement à la « Station 50 » pour  la jointure du fuselage et l’installation du train avant. Il sera ensuite déplacé vers la  « Station 40 » où sera effectuée l’installation des ailes, du train d’atterrissage principal, des pylônes et de l’empennage. Pour gagner du temps et optimiser le processus de construction de l’A350, Airbus commence à équiper la cabine et procède à la première mise sous tension électrique en parallèle aux travaux d’assemblage. Cette étape terminée, l’appareil continue sa progression sur la ligne d’assemblage final, pour terminer la structure, effectuer des essais au sol, recevoir sa livrée, l’équipement de la cabine et du cockpit ainsi que les moteurs. L’avion est ensuite transféré au centre d’essais en vol.

Version allongée de l’A350-900, l’A350-1000 partage de nombreux éléments avec son petit frère. Il est cependant équipé d’une variante plus puissante du moteur Rolls Royce Trent XWB, le Trent XWB-97 délivrant 97.000 livres de poussée au lieu de 84.000 livres pour l’A350-900. Il s’agit d’ailleurs du moteur le plus puissant développé pour un Airbus.

D’une longueur de 74 mètres, l’A350-1000 pourra transporter 366 passagers en configuration standard tri-classe et voler sur 7.900 miles nautiques (14.600 kilomètres), ce qui représente, selon Airbus, « un avantage significatif en termes de revenus pour les opérateurs » . A ce jour, Airbus totalise 181 commandes pour l’A350-1000 émanant de 10 clients : Qatar Airways, a priori compagnie de lancement (37), Air Caraïbes (3), ALC (5), Asiana Airlines (10), British Airways (18), Cathay Pacific (26), Etihad Airways (22), Japan Airlines (13), TAM Airlines (12) et United Airlines (35).

800x600_1455096560_A350-1000_FAL_Start___5_ 800x600_1455096560_A350-1000_FAL_Start___3_ 800x600_1455096560_A350-1000_FAL_Start___2_ 800x600_1455096560_A350-1000_FAL_Start___1_

Photos : Airbus

Laissez un commentaire